jeudi 10 novembre 2011

Citoyennes et citoyens de la zone euro où allons-nons, que voulons-nous, Français que voulez-vous ?

Citoyennes et citoyens de la zone euro où allons-nons, que voulons-nous, Français que voulez-vous ?

Pensez-vous que les états-majors politiques doivent faire davantage confiance au bon sens des gens ?. Pourquoi ces responsables politiques et ces nombreux journalistes utilisent-ils très souvent cette locution : « tout le monde sait » ?. Qu'est-ce qu'ils en savent eux ?.

L'UMP-RPR ont la Présidence depuis 17 ans et, ils détiennent tous les pouvoirs de la Vème République depuis 10 ans. Ils affichent un triste bilan pour la France : une régression économique et sociale, un déficit public cumulé de plus mille milliards depuis 1995, dont 700 milliards imputés à la période 2007-2011 !. Ces gens-là osent encore fanfaronner et critiquer un homme politique sérieux, intelligent et compétent, au prétexte qu'il manquerait de notoriété au niveau international ?. On voit  où la notoriété du président Sarkozy l'a conduit. Il a ruiné la France et, il l'a discrédité au dernier G20 !.

Quelle chance pour la France d'avoir un présidentiable calme et réfléchi et, pas un va-t-en-guerre. Si ça peut ouvrir les yeux aux sceptiques, il suffit de relire ce que disait l'UMP, Alain Lambert sur FR3 Normandie : « Dans l'optique de 2012, Alain Lambert craint que, "dans six mois", la situation soit encore "plus grave". "Pour relever le pays, il nous faut un géant et pas une pile électrique", assène-t-il.... »



La zone euro est dans le pétrin !. Entre un Nicolas Sarkozy isolé, pétri d'orgueil et de contradictions et, une chancellière Angela Merkel, pragmatique et s'appuyant sur son Bundestag, l'Allemagne a pris plusieurs longueurs d'avance sur la France. A chaque jour qui passe, c'est un fossé qui se creuse entre nos deux économies libérales, sociales et, concertées pour l'Allemagne !.
Si la France s'obstine dans l'assistanat illimité aux pays surendettés de la zone euro, les citoyens français sont condamnés dans les prochains mois, à une violente régression économique et sociale. Croyez-vous que les allemands vont suivre encore bien longtemps la politique MERKosy ?. C'est un non catégorique, si l'on prend en compte la position réservée de certains représentants des 16 Länder (Etats) et le manque d'enthousiasme de l'Assemblé fédérale.

Quel sera la femme ou l'homme politique qui aura le courage de dire que la monnaie unique dans la zone euro aura été une erreur  politique, économique et sociale ?. 

http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

3 commentaires:

Titanic en Février a dit…

Après "l'effraction" du ministre des Finances à l'Assemblée, voilà le premier ministre qui s'affole à son tour !. Il est bien temps quand le bateau s'enfonce, il ne lui reste plus qu'à quitter le bateau France...

François Fillon : "La France a su créer les conditions de la révolution copernicienne qui a été la LOLF. Elle devrait faire de même sur la règle d'or", a-t-il déclaré.".

Faites comme Chirac, il faut dissoudre l'Assemblée. On prend une chambre à 37 000 euros à Cannes et on voudrait faire l'aumône aux parlementaires. Faites comme Papandréou et Berlusconi, laissez votre place. Quand on fait des grosses bêtises, on perd la confiance.

Titanic en Février

Zauberlehrling, a dit…

Ich kann diese Zuversicht nicht teilen

Dans quel cabinet comptable a-t-elle fait ses classes, la secrétaire d'Etat au budget,madame Valérie Pécresse ?.

Abrechnung: der Fälligkeitstermin

zen a dit…

Heu, heu, petits français serrez-vous la ceinture pendant qu'au sommet de l'Etat on dilapide les fonds publics, du moins ce qu'il en reste !

" Dans le service de com' du gouvernement, les salaires ont augmenté de 31% entre 2003 et 2009"

"...Le SIG est le Service d'Information du Gouvernement. Créé sous Giscard d'Estaing, il est chargé de coordonner la communication gouvernementale, et d'élaborer des campagnes d'information à destination du public. Ces dernières années, le SIG s'est surtout fait connaître en élaborant des campagnes de com' pour vanter le bilan du gouvernement, notamment sur le pouvoir d'achat (4,3 millions d'euros la campagne de pub, tout de même). Et visiblement, l'argent coule à flots au sein du SIG.

" Selon un rapport de la Cour des comptes, que s'est procuré Le Canard enchaîné, "entre 2003 et 2009, les rémunérations ont augmenté de 31%. Et les primes indemnités presque triplées. Un complément de salaire qui représentait jusqu'à 60% de la rémunération dans le cas de Thierry Saussez. Cet ex-patron du SIG palpait chaque mois autour de 15 000 euros (...) et disposait d'une voiture avec chauffeur. Et d'une salle à manger dans ses bureaux, souvent ravitaillée par un chic restaurant de Neuilly-sur-Seine". Au total, selon la Cour des comptes, entre le 1er janvier et le 8 octobre 2009, "le montant de ces frais de bouche a avoisiné les 60 000 euros. Soit le triple des crédits autorisés. Sans compter le salaire du maître d'hôtel", écrit l'hebdomadaire...."
Politique.net

Source
- Didier Hassoux, "Ces très chers incompétents de la com' gouvernementale", Le Canard enchaîné n°4749, 2 novembre 2011, page 3

http://www.politique.net/2011111001-sig-couteux-et-incompetent.htm