samedi 30 juin 2012

A HELSINKI, pluie de médailles françaises...!


ANGERS, Championnat de France 2012 - Départ de la finale du 100 m Hommes

Délégués aux sports, Ville d'ANGERS.

De ANGERS à HELSINKI

Suite des Championnats de France d'Athlétisme au stade du Lac de Maine à ANGERS, des 15, 16 et 17 juin 2012. Faute de vent trop fort, les juges n'avaient pas homologué le temps canon de 9,94 réalisé sur 100 m par Christophe Lemaitre.
Jeudi dernier, à Helsinki, Christophe Lemaitre a conservé à l'arrachée son titre de champion d'Europe du 100 m en 10.09 et Jimmy Vicaut s'est assuré la 2ème place


Avec un bond de 6,71 m, Eloyse Lesueur ramasse la médaille d'or en saut en longueur. De même pour Mahiedine Mekhissi-Benabbad, vice-champion olympique et déjà champion d'europe du 3000 m steeple, il rafle l'or à Helsinki en faisant affiché un temps de 8'33''23.


Samedi : Myriam Soumaré, tenante du titre sur 200 m et Johanna Danois, elles se sont qualifiées pour la finale. Au relais féminin 4 x 100 m, une belle médaille samedi, Christine Arron sera à la conclusion.



Samedi 30 juin: journée de diffusion en continu, à partir de 10 heures du matin et jusqu’à 22 heures, en alternance sur France 2 et France 3

Dimanche 1er juillet, diffusion des Championnats d’Europe dès 15h00 l’après-midi sur France 3 puis prise de relais sur France 2 dès 17h50.



Regarder les Championnats d’Europe d’Athlétisme 2012 sur Internet
Si vous voulez regarder les Championnats d’Europe d’athlétisme 2012 par Internet au bureau, à la maison, sur votre PC, votre Mac, votre tablette ou votre téléphone portable, sachez que c’est tout à fait possible. Le site Internet de France Televisions propose la diffusion du Championnat en direct live streaming sur Internet, gratuitement et légalement.
Ou regardez-les en direct sur internet : http://www.transeet.fr/

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

jeudi 28 juin 2012

Le 20ème anniversaire du 1er sommet de la Terre à Rio est à l'image du 27ème sommet européen, des bides qui coûtent les yeux de la tête qui

Musée Jacques Chirac à Sarran-Corrèze

"...Chaque réunion est l'occasion de belles vacances pour les milliers de participants. Ces vacances ont lieu dans des lieux prestigieux, ceci, aux frais des contribuables du monde entier, transportés à grand renfort de CO2..."
Jean-Claude Antonini, ex-maire d'Angers depuis le 20
janvier  dernier, mais toujours Président d'ALM, il a conduit à RIO, une forte délégation d'élus et d'employés des collectivités locales, ALM-Mairie, pour quel résultat ?.

 Voilà un commentaire qui devrait en satisfaire certains et en mécontenter beaucoup... ?

LUNDI 25 JUIN 2012


RIO : ECHEC ET MAT


Les médias se lamentent sur l'échec de la conférence de RIO, censée marquer le vingtième anniversaire du premier sommet de la terre. Elle réunissait moins de participants que les parlottes antérieures. Selon la vulgate officielle, la planète serait en danger et faute d'accord international le danger perdurerait. En fait il n'y a pas eu d'accord sinon à minima. Réjouissons nous de cet échec qui éloigne le vrai danger, en vue, à savoir les progrès d'un pouvoir dictatorial mondialiste.

L'IDEOLOGIE

La chimère du réchauffement climatique affirme qu'il y a un réchauffement et qu'il est dû aux activités humaines et non au soleil ou autres manifestations de la nature. Cette double affirmation est contraire aux faits. Des milliers de savants américains ont envoyé une pétition à Obama pour le mettre en garde contre les erreurs ainsi formulées et les conséquences dévastatrices qu'elles pourraient avoir pour l'économie américaine ; Obama, d'ailleurs, n'est pas venu à RIO, ni Angela Merkel.

Vaclav Klaus, président tchèque, qui fut président de l'Europe pendant six mois, est un savant et a examiné les études concernant le prétendu réchauffement et son rattachement au CO2 élevé au rang d'ennemi public numéro un ; il a montré dans plusieurs livres que c'était pure fantaisie. !

Il est vrai que des savants fort honorables se sont engagés inversement à lutter contre le réchauffement. Comme dans d'autres chimères des forces puissantes agissent pour la consolider.

Une chimère reposant sur un pur mensonge au départ, peut se consolider au fur et à mesure du temps jusqu'à devenir du béton ; nul, alors, ne se soucie plus d'aller aux sources pour vérifier. Les personnes qui tirent avantage de la chimère du prétendu réchauffement sont très nombreuses. Il n’est pas possible de faire une carrière paisible dans un domaine scientifique, quel qu'il soit, si l'on marque du scepticisme vis-à-vis du réchauffement climatique et de ses causes humaines : les éditeurs se dérobent et les postes intéressants vous échappent.

Un grand nombre de firmes importantes se sont engouffrées dans l'occasion. Des sociétés ont un directeur du « développement durable ». Elles investissent dans la promotion de leur action dans ce domaine et prétendent faire des produits « durables » ou « eco-responsables », personne ne s'avisant de l'absence de signification de ce termes. Il serait inimaginable que ces sociétés se mettent brusquement à semer le doute sur la solidité de l'édifice. La presse aussi est invitée au festin, par le canal de la publicité.

Des Danois s'étaient vantés, lors de la réunion de Copenhague, de prendre des douches très brèves pour sauver la planète (sic) : comme la douche était brève, ils n'avaient pas le temps de réfléchir à l'ineptie de leur propre comportement !

L'HISTORIQUE

De nombreuses parlottes internationales eurent lieu autour de l'imposture : Copenhague, Kyoto, Cancun et Durban, celle-ci avec 194 pays représentés.

En fait, aucun pays n'est vraiment enthousiaste.
Les pays émergents comme la Chine, l'Inde et le Brésil sont très réticents à s'engager dans un accord international et mettent en accusation les pays développés de vouloir cruellement les freiner. Les États-Unis ne font pas partie du protocole de Kyoto, puisqu'ils sont les seuls à ne pas l'avoir ratifié : ils veulent seulement s'engager dans un accord global si tous les pays du monde s'y engagent de la même façon, ce qui est impossible. Le Canada et le Japon, qui sont très liés aux États-Unis, ne veulent pas s'en différencier. A la clôture de la conférence de Durban, le Canada s'est retiré spectaculairement du protocole de Kyoto.

Chaque réunion est l'occasion de belles vacances pour les milliers de participants. Ces vacances ont lieu dans des lieux prestigieux, ceci, aux frais des contribuables du monde entier, transportés à grand renfort de CO2.

LE MONDIALISME

A l'abri de la chimère, les efforts pour l'installation d'un pouvoir totalitaire mondial sont manifestes. Avant RIO, l'ONU a affirmé que c'était pour la communauté internationale « une opportunité historique », permettant de définir « des voies plus sûres » pour s'acheminer « vers un monde plus propre, plus écologique et plus prospère pour tous ». C'était les termes du Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, Sha Zukang, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU, à New York.
Il a rappelé que les États membres de l'ONU s'étaient entendus par une résolution de l'Assemblée générale sur les trois objectifs prioritaires de Rio 2012 -renouveler l'engagement politique international en faveur du développement durable, évaluer les progrès réalisés et les lacunes qui persistent dans la mise en œuvre des engagements préalablement convenus, et relever les nouveaux défis qui ont émergé.

Les forces travaillant à l'extension de la chimère sont considérables. Il existe une Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui est au centre de l'édifice. Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est un poids lourd bourré d'argent ; il s'est fait prendre il y a deux ans dans un trafic de données. La France compte un Ambassadeur en charge des négociations sur le changement climatique (sic) ; il serait étonnant qu'il n'ait pas des collègues dans d'autres pays.

Derrière toute ces manigances, c'est bien l'installation d'un pouvoir totalitaire mondial qui est visé avec l'ONU au centre de la toile. Ce n'est, certes, qu'un des aspects de ce mouvement, mais il est déterminant.

Les effets sont dévastateurs. Les coûts gigantesques engagés dans la chimère dépassent l'imagination. Il s'ajoute les dégâts occasionnés par les interventions étatiques. En effet, tous les États, même plus ou moins réticents, sont poussés par la propagande pour agir dans le sens de la chimère mondiale.

La seule façon de réagir aux changements du climat, s'ils existent, est de créer de la richesse. Cette richesse permet aux gens de s'adapter et elle ne peut se créer que dans la liberté.

L'échec de RIO est en quelque sorte une victoire de la liberté.

Michel de Poncins

Tocqueville Magazine
LE FLASH

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

dimanche 24 juin 2012

Par opposition à un monde politique chimérique, ce dimanche sera placé sous le signe des réalités économiques et budgétaires




Dans le Journal du Dimanche, Bernard Cazeneuve, ministre français des Affaires européennes interpelle les responsables européens. Il faut "démontrer aux peuples d'Europe qu'il existe un projet fédérateur qui redonne du sens, qui fasse naître un nouvel espoir" !.


Ce dimanche matin sur Europe1-Le Parisien Aujourd'hui en France, l'invité politique était un député européen, un mystificateur du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon. Toujours égal à lui-même, des solutions à la crise monétaire, il en a plein les poches !. " Le Front de gauche est un grand parti réparti en 7 groupes. Il n'y aura pas de parti de Front de gauche, le PC n'en veut pas !" selon JL.M.

Pour les contribuables français et européens qui ne veulent plus se faire plumer par leurs parlementaires et par leurs élus locaux, lisez-donc ce qui suit :


Tocqueville Magazine
LE FLASH


LUNDI 4 JUIN 2012


TO BIN OR NOT TO BIN


La taxe TOBIN est un vieux serpent de mer qui refait surface indéfiniment et revient soudain dans l'actualité par la volonté de la CEE. L'idée meurtrière charrie toutes les luttes contre le capital et les capitalistes dont, cependant, nous avons tant besoin. En même temps, elle montre une nouvelle fois la folie taxatoire de tous les pouvoirs. Elle reflète leur furie dépensière, la dépense publique étant leur pain quotidien dans tous les sens du terme. Une autre idée mensongère est inscrite dans les gènes de l'opération ; l'argent enlevé par la force aux riches irait nourrir les pauvres. Les lecteurs réguliers de ces flashs savent très bien comment et pourquoi un tel transfert ne s'est jamais vu.
En 2002, le gouvernement a demandé l'instauration d'une taxe sur les mouvements de capitaux ou sur le développement mondial, tout en prenant soin de dire que ce n'était nullement une taxe Tobin : comprenne qui pourra. En 2005, Villepin a demandé à l‘ONU de créer une taxe Tobin, sous forme de 5 dollars sur chaque billet d’avion, et promettait de la mettre en route en France sans perdre de temps dès 2006, éventuellement avant les autres pays. En 2012, lors de la campagne présidentielle, la chasse aux riches et aux capitalistes fut ouverte chez tous les candidats. Le candidat, François Hollande, rêvait d'une taxe spéciale lors de l'achat d’une action d'une entreprise française à quel qu'endroit dans le monde que cet achat se produise. Il faudra clairement expliquer aux tribunaux ce qu'est une entreprise française et aux gestionnaires des grandes bourses mondiales comment s'y prendre pour ramasser les sous.

UN PEU D'HISTORIQUE

Historiquement, la taxe Tobin fut imaginée par James Tobin, un professeur américain de l'université de Yale, comme un outil de lutte contre la spéculation financière ; pour ce prix Nobel de l'économie en 1981, il s'agissait de taxer toutes les transactions de change pour décourager les spéculateurs qui effectuent des allers et retours en quelques semaines ; aujourd'hui c'est en quelques secondes ! La taxe de faible taux redistribuerait ses recettes vers les pays les plus pauvres. C'était une période d'euphorie boursière. Oubliant que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, il était facile de s'indigner de ces capitalistes aux privilèges injustifiés.
L'un des mécanismes envisagés annonçait une nouvelle bureaucratie ce qui est le signe de toute action étatique. Pour être efficace cette taxe devait avoir une assiette, un taux et un recouvrement identiques dans tous les pays. Elle serait collectée et administrée par chaque gouvernement sur toutes les opérations concernant le marché des changes des résidents dans sa juridiction. On voit la future usine à gaz ! Les produits de cette taxe seraient reversés à un fond central contrôlé soit par le FMI, soit par la Banque Mondiale, soit par une structure démocratique et responsable sous le contrôle des Nations Unies.
Cet organisme devrait ensuite redistribuer le produit collecté, étant précisé que les pays pourraient garder une partie de leur récolte. Le taux devrait résulter d'un compromis entre la volonté de stopper la spéculation, de ne pas gêner les autres opérations et de rapporter des recettes fiscales d'un certain montant. Pour la France, les recettes d'une taxe au taux de 0,2 % représenteraient la bagatelle de 68 Milliards de F, de l'époque soit plus de 8 fois l'ISF !
Elle serait, si elle était instituée, le seul impôt vraiment international qui permettrait de décourager la spéculation, de favoriser le développement économique des pays et d'aider, par un système redistributif, les pays les plus pauvres.

L'EUROPE A LA MANOEUVRE

Quelle est la nouveauté aujourd'hui qui justifie ce flash ? C'est l'intervention fracassante de la CEE. Elle se produit par une prise de position officielle du commissaire européen à la fiscalité, ce qui introduit dans le tableau général des nuances nouvelles. D'abord, pourquoi un tel commissaire ? Parce que l'extension indéfinie de la CEE oblige à multiplier le nombre de commissaires inutiles. Un commissaire à la fiscalité ne peut que rêver d'impôts nouveaux, ce qui est le contraire de toute action économique raisonnable et logique.
Pour justifier la taxe Tobin, il n'hésite pas à évoquer un prétendu « vide fiscal », le secteur financier n'étant pas assez taxé (sic). En plus, le but inavoué de tout organisme public est d'avoir « une taxe bien à soi », gage d'action sans contrôle, ce qui serait le cas. La modestie initiale du projet est mise en avant : au départ, 0,1 % sur les actions et obligations avec 0, 01 % sur les produits dérivés. Cela rapporterait tout de même 57 milliards d'euros à la France : la ficelle est grosse car « petit impôt devient toujours plus grand ». Le gaspillage est largement ouvert : les États bénéficiaires pourraient faire des investissements ciblés autant dire des investissements publics. La présentation va jusqu'à prétendre faciliter la croissance alors que le projet assècherait les financements privés uniques gages de croissance.
En fait, la taxe Tobin est une très mauvaise idée. Lutter contre la spéculation est aussi difficile que de construire un château de sable pour lutter contre la marée. En outre, la spéculation et les spéculateurs sont nécessaires pour lubrifier l'économie. Si, malgré bien des réticences exprimées, elle était instituée, ce sont les paradis fiscaux qui en profiteraient. L'enthousiasme des Eurocrates reflète seulement leur appétit insatiable pour le pouvoir et la richesse qui s'ensuit.
Il faut, certes, aider les pauvres. Pour atteindre ce but, il faudrait détaxer au maximum et non surtaxer.


MICHEL DE PONCINS


La prochaine approche d'une réponse de Michel de Poncins " pourquoi il ne faut pas aider l'Espagne " sera publiée lundi 25 juin, sur le blog http://zen49.blogspot.com

vendredi 22 juin 2012

Hommage de la République à ses gendarmes éprouvés - Victor Hugo, La trahison sous toutes ses formes et particulièrement en politique...


Une foule de gendarmes s'est rendue ce vendredi matin dans le village de Collobrières, près de Hyères dans le Var

Photos captées sur BFMTV
Ce matin à Collobrières, une cérémonie émouvante pour les obsèques d'Audrey et d'Alicia, deux gendarmes assassinées. Cet acte inqualifiable devra être très sévèrement puni.

Sincères condoléances à toute leur famille, à leurs proches et à leurs collègues.


Victor Hugo : " Toujours la trahison trahit le traître, jamais une mauvaise action ne vous lâche, sans rémission pour les coupables, et le jour vient où les traîtres sont odieux même à ceux qui profitent de leur trahison ".

Etait-il un misogyne, notre Victor Hugo, pour avoir omis de décliner le mot traître au féminin. Dimanche soir, avant d'en connaître les résultats officiels, une parachutée sur La Rochelle a surpris son monde en citant Victor Hugo !.
 
« La souveraineté du peuple, le suffrage universel, la liberté de la presse, sont  trois choses identiques, ou, pour mieux dire, c'est la même chose sous trois noms différents.
A elles trois, elles constituent notre droit public tout entier; la première en est le principe, la seconde en est le mode, la troisième en est le verbe. La souveraineté du peuple, c'est la nation à l'état abstrait, c'est l'âme du pays ».

Extraits: de Victor Hugo un révolutionnaire de Jean-François Kahnn, 2002 : « On commence gauchiste et on finit conservateur d’habitude ! Lui était conservateur et il prend parti tout d’abord pour la République, la démocratie et finalement pour la révolution. Il va même devenir une sorte de prophète révolutionnaire. (...) C'est surtout un réformiste. (...) Dans sa vie, ses prises de positions sont également complexes. Il est absolument contre le colonialisme quand il s'agit de pays qui ont une vieille culture comme l'Égypte ou Cuba, mais il le justifie pour l'Afrique Noire car il pense que c'est une terre vide et sans histoire »

Les mobiles-mobiles, ce ne sont pas des gardes mobiles comme on pourrait le penser, mais bien des perceptions ambulantes !. Ces appareils embarqués dans des voitures banalisées sont capables d''établir 7 procès verbaux à la minute !.
Quatre-vingt zones de non-droit existent en région parisienne et peu de gens s'en intéresse  !

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 15 juin 2012

En 2008, le député-maire, Jean-Marc Ayrault était venu à Angers, quartier Monplaisir. Hier, il y est revenu en habit de premier ministre !.

Photo 2008, campagne d'entre deux tours des municipales angevines. Au premier plan de face, de G à D. Jean-Marc Ayrault, Jean-Claude Antonini et Jacques Auxiette et, debout, les maires de Le Mans et de Laval

En 2008, le député-maire, Jean-Marc Ayrault était venu à Angers, quartier Monplaisir. Hier, il y est revenu, en habit de premier ministre !.

En 2008, accompagné des maires socialistes des Pays-de-Loire et du président Auxiette, le député-maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault était venu apporter son soutien à Jean-Claude Antonini, entre les deux tours des municipales et, justement à Monplaisir !. La suite, on la connaît, Jean-Claude Antonini avait été élu maire avec 761 voix d'avance sur Christophe Béchu. Depuis, en janvier 2012 , il a démissionné de son poste de maire dans des conditions mystérieuses !.


"Angers. Législatives : le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à Monplaisir" [hier, mercredi 14 juin 2012]

" Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est venu place de l'Europe, au cœur du quartier Monplaisir à Angers, pour soutenir les candidats socialistes engagés pour le second tour des élections législatives.

Devant quelques centaines de personnes, M. Ayrault a appelé à voter pour Marc Goua, Silva Camara-Tombini et Luc Belot dimanche 17 juin..."

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/angers-legislatives-le-premier-ministre-jean-marc-ayrault-a-monplaisir-14-06-2012-77406#.T9rld7A9fE4.blogger

A lui seul, le titre de cette photo du courrier de l'Ouest du 24 novembre 2011 résume bien le climat actuel qui règne au parti socialiste !

"Quatre scénarios pour un film encore incertain "

Prémonitoire !, ces projets auraient déjà coûté plus de deux cent milles euros aux contribuables angevins, ils seraient tous morts et enterrés ?. Il est souhaitable que le président Hollande et son gouvernement Ayrault, ils n'en fassent pas un cas d'école !.

Pont Tramway sur la Maine, à bordure emmaillotée côté Pont de l'Hôpital, pour la modique somme de 27 000 euros !

Cette petite vidéo d'humour noir de chez noir, elle devrait être regardée et entendue par notre nouveau maire imposé et, par sa nouvelle équipe :   

Angers, son château et sa cathédrale Saint Maurice, aperçu du parc Balzachttp://zen49.blogspot.com/  
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr


Plus d'informations sur la visite du Premier ministre à Angers à lire dans Le Courrier de l'Ouest de vendredi

jeudi 14 juin 2012

Au sommet de l'Etat, les pouvoirs régaliens et législatifs seraient-ils une affaire de famille Hollande-Royal ?

Au sommet de l'Etat, les pouvoirs régaliens et législatifs seraient-ils une affaire des familles Hollande-Royal ?

Et si la première compagne du Président était la Jeanne d'arc des temps modernes ?

Lundi prochain, la France et les français remercieront-ils la compagne du Président Hollande ?. Pourquoi, tout simplement parce que le tweett de madame Valérie Trierweiller aura permis d'échapper au retour éventuel de la recomposition de la première maison des Bourbons ?.

Durant le quinquennat du président Nicolas Sarkozy, des proches collaborateurs politiques et, aussi des opposants, ils ont passé une grande partie de leur temps à dénoncer le maillage familial sarkoziste, dans les sphères économiques et parisiennes !. Le fiston, Jean Sarkozy qui avait opté pour le Grand Paris, le frère du textile nordiste, un Medef qui s'est reconverti en patron du groupe Médéric, un autre dans les laboratoires outre-Atlantique, etc...

Assemblé Nationale, Palais Bourbon

Revenons aux trois maisons de Bourbon et, à ses huit ducs qui ont construit la France de Louis Ier, le Grand à Charles III, le Connétable, jusqu'aux trônes d'Espagne et de France, Henri IV, Louis XIII., Louis XIV, etc.

En dehors du contexte familial et, sans s'immiscer dans la vie privée du couple présidentiel Hollande-Trierweiller, deux questions primordiales devraient être posées par les historiens et par les journalistes politiques :

Peut-on être la 4ème puissance dans un monde démocratique et, concevoir que son président de la République serait obligé de consulter régulièrement le troisième personnage de l'Etat, [ en l'occurence son ex- mère de ses enfants, Mme Ségolène Royal !] qui, elle, occuperait le perchoir du Palais Bourbon ?. Le pouvoir législatif ne devrait pas devenir une histoire de famille !.

Il suffit d'ouvrir les yeux pour constater le comportement désinvolte de clans familiaux à l'intérieur de nos collectivités locales !. Dernièrement, en janvier 2012, à la mairie d'Angers, le changement brutal du maire Jean-Claude Antonini, il a été perçu comme un véritable coup de Jarnac par une majorité de l'électorat angevin, qui attende toujours la moindre explication !.

Un premier ministre, en l'occurence, Jean-Marc Ayrault, doit-il donner des ordres à la compagne de son président de la République ?. Cela pourrait être perçu comme un affront au Président de la République, François Hollande ?. Pire encore, le premier ministre a-t-il été mêlé, de près ou de loin, à la tambouille pré-présidentielle organisée par le tandem politique PS-EELV - Aubry-Duflot ?.

G8 du 19 mai 2012 à Washington
AFP-Boursorama : "Législatives : Hollande refuse de répondre au sujet d'un tweet de sa compagne

Le président français François Hollande a refusé jeudi de répondre au sujet d'un tweet embarrassant de sa compagne Valérie Trierweiler, lors d'une conférence de presse à Rome à l'issue d'un entretien avec le chef du gouvernement italien Mario Monti.

"Je ne répondrai pas ici et à ce sujet", a déclaré M. Hollande en réponse à une question d'un journaliste.

Interrogé après la conférence de presse sur l'éventualité qu'il s'exprime sur ce sujet avant le second tour des législatives dimanche, M. Hollande a simplement répondu "non". "


http://bour.so/n/M6HDD#.T9o8hXKDia8.blogger



http://zen49.blogspot.com/  
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

FESTIVAL D'ANJOU 2012 " Ceux qui paient seront derrière" a écrit " Anjou pas correct "

 " Ceux qui paient seront derrière "


De temps en temps, je m'offre un festival du bon goût à mes frais, c'est totalement justifié !. Par contre, faisant partie des 50% de contribuables angevins, pourquoi m'oblige-ton à payer pour de nombreux invités au Festival d'Anjou qui, pour beaucoup, ils en ont certainement les moyens de payer leurs distractions culturelles ?.

Je prends le frais en cultivant ma nonchalance noctambule, un morceau de niolo dans la main gauche et un verre de château le sable (non frelaté) dans la main droite. Un régal me direz-vous, plus que ça, c'est un véritable festival en bouche plein d'arômes. Un bonheur indescriptible, ce goût de terroir d'aigres-doux à prix cassé, de par la volonté de nos artisans régionaux. Je vous l'assure, j'ai réglé mes achats au prix demandé.

Pourquoi vous ai-je entraîné dans mon festival en bouche ?. Eh bien je vais vous le dire. A première vue, que vient donc faire le Festival d'Anjou qui est réservé massivement, comme tout le monde sait, aux élus du Conseil général, à leurs familles, à leurs amis, au clientèlisme, etc...!. Simplement pour vous rappeler que, comme l'a écrit "Anjou pas correct" * "... Les acheteurs de billets sont lassés de l'ambiance qui règne pendant ce festival, ils parlent de cercle fermé, certains emploient même le mot sectaire. Ils sont lassés de payer cher pour un spectacle et d'avoir les moins bonnes places ".

Pour les raisons évoquées, je ne m'intéresse même plus au programme de ce Festival d'Anjou 2012. Au fil des années c'est devenu une grand-messe estivale qui n'est fréquentée que par une clientèle partisane et politisée à outrance !.

Le sénateur Christophe Béchu, président du Conseil général, (ex)administrateur de DEXIA et membre de cercles internationaux, leurs membres, ils seraient encore bien « plus pauvres... » que nous. Tout le monde aura compris que je parlais d'Esprit de Pentecôte !.

La crise économique, financière et surtout morale que nous subissons en France et en Europe, elle ne fait que perdurer !.

La Grèce, pays de l'essor de la pensée qui a vu se déliter la religion et ses colonies déracinées de la mer Egée. Le philosophe Platon, un disciple de Socrate, il avait réussi à faire naître une cité idéale, où l'ordre de justice était garanti par les philosophes. Si seulement certaines oeuvres programmées de ce Festival d'Anjou pouvaient leur redonner, à tous ces politiques et autres personnalités invitées, le goût de s'intéresser au fondation de notre civilisation judéo-chrétienne. Les traités de logique et de politique d'Aristote sont toujours d'actualité. Quand Alexandre tua l'indépendance grecque, les philisophes n'écrivirent plus de Politiques et de Lois !. C'est un peu comme ce que vivent les grecs de 2012, vous ne le croyez pas ?. Vous inquiétez pas, la France n'en n'est pas exemptée !


Le Logis Royal, le 10 janvier 2009. Château du Roi René, réouvert après restauration !

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

dimanche 10 juin 2012

Premières réflexions sur ce 1er tour des élections législatives



une Caroline Fourest, "Le Monde" journaliste anti-FN, à la petite semaine, qui s'est située au summum de l'anti-Le Peniste !. Que se cache-t-il derrière cette arriviste ?. Certainement pas une capacité a proposer des solutions en matière économique et sociétale. Et, si ses propos virulents produisaient l'effet inverse escompté ?.

Je retiendrais ces deux bonnes nouvelles :

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault qui a été réélu au premier tour avec plus de 56 % des suffrages.
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll qui a obtenu plus de 46 % des voix au 1er tour, dans le fief de l'ancien premier ministre, François Fillon.

Je m'inquiète pour le président François Hollande en constatant l'absence de majorité absolue du PS ; à moins que le second tour corrige ces chiffres !.

Attendons lundi et mardi pour y voir plus de clarté dans les désistements !. A l'heure qu'il est, la vague rose ne peut pas être qualifiée de déferlante !. 


J'oubliais, le parachuté "le plébéien Mélenchon" frère maçon qui a été disqualifié pour le second tour face à Marine Le Pen

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 8 juin 2012

Corinne Lepage, Sophie Briand-Boucher, mécontentements, sondages, économie angevine


Candidate dans la 1ère circonscription du Maine-et-Loire

Sophie Briand-Boucher, ex adjointe au maire Jean-Claude Antonni, "la dame courage" qui avait démissionné un jeudi de janvier 2012, lors du passage de pouvoir peu glorieux et très troublant entre Jean-Claude Antonini et Frédéric Béatse, le maire actuel !.

Hier soir, jeudi à 19H30, une cinquantaine de personnes sont venues apporter leur soutien à la candidature de Sophie Briand-Boucher et Gérard Pilet
Madame Corinne Lepage, députée européenne dans les salons Curnonsky à ANGERS

Pourquoi faut-il apporter votre soutien à Sophie BRIAND-BOUCHER et à son suppléant Gérad PILET ?. 
Les raisons sont multiples...,

En premier lieu, il est inadmissible de prendre les angevins pour des gogos !. Quelques jours avant sa démission, le maire Jean-Claude Antonini répétait, à qui voulait l'entendre, lors de sa présentation des voeux dans les quartiers d'Angers, qu'il irait jusqu'au bout de son mandat !. Il ne sait même pas accordé le temps d'achever son parcours des voeux 2012 !.

Est-ce bien logique que, quelques temps avant sa démission de maire, le président d'ALM, Jean-Claude Antonini avait fait en sorte d'augmenter son indemnité personnelle de président d'ALM, de virer sa première adjointe de la mairie et d'ALM . Vous aurez compris que cette démission de maire, tout en gardant sa place de président d'ALM, elle était bien préméditée !. 

En deuxième lieu, son remplaçant, Frédéric Béatse a commencé à faire le ménage, en nommant un nouveau chef de cabinet venu de la Région, deux aides de camps...et, quelques liens amicaux et familiaux.  Un Luc Belot, tout frais nommé délégué aux transports urbains et très proche du maire actuel, qui se présente, une nouvelle fois, dans la 1ère circonscription,

En troisième lieu, les projets abandonnés qui ont coûté des fortunes  aux contribuables angevins, rocade sud abandonnée, à titre d'exemple. Des fermetures de piscines : La Baumette, ça pouvait être acceptable mais Bertin, c'est de l'arbitraire pur et simple ( encore des constructions en perspective ?). La population angevine ira faire trempette dans les hauts des capucins  et, vous verrez que ça fera comme pour le prix des parkings, le droit d'entrée flambera !.

Des projets très coûteux pour les contribuables angevins pour un rapport déficitaires en pleine croissance : Marcé, Terra Botanica (Conseil Général), les subprimes angevins en immobilier, le Quai, le trou du Quai qui devrait voir sortir un "immense" centre de congrès avec hôtel ****, etc...

Hier, au carrefour rameaux, un bus KEOLIS a voulu faire du lèche-vitrine !. Heureusement pas de blessés, mais il serait peut-être temps de revoir l'entretien du matériel !. C'est la crise, les pièces achetées "d'occasion" sont-elles de bonne qualité pour la réparation des véhicules ?. Les personnels de maintenance atelier travaillent-ils dans de bonnes conditions et, sont-ils en nombre suffisants ?. Ce sont des questions que l'on a le droit de se poser. Les réponses devraient être apportées par monsieur le candidat de la 1ère circonscription du maine-et-loire, l'adjoint aux transports, Luc Belot. 

Pour clore mon mécontentement, en fin de ce commentaire, vous êtes invités à réfléchir sur quelques chiffres qui en disent long sur l'économie angevine !. 

 
Elections législatives du dimanche 10 juin : 1ère circonscription du Maine-et-Loire

Depuis ses premières estimations mardi soir 5 juin 2012, le canard corrézien, Mr POUIC ressort de son canar. C'est ce palmipède qui avait vu juste lors des dernières présidentielles !. Ses dernières évolutions pour ce vendredi 8 juin 2012, elles sont signalées par deux signaux : bleu, en hausse > et rouge, en baisse <


Photo Assemblée Nationale
Quelle personnalité rejoindra le Palais Bourbon après le 17 juin 2012 ?. Qui siègera sur les bancs de l'Assemblée Nationale et occupera la place 321 ?

Estimations de monsieur Pouic du mardi soir 5 juin 2012, pour le premier tour des législatives dans la 1ère circonscriptions du Maine-et-Loire
M. Louis-Marie BACHELOT (Alliance centriste) entre 1 et 2 %
Suppléant : Mikaël Gouin
M. Luc BELOT (Socialiste) entre 28 et 30 % <<
Suppléant : André Marchand
Mme Isabelle LELIEVRE (Front de gauche-PC) entre 2 et 4 % >>
Suppléant : Valentin Brouillard-Dusong
M. Christophe LE THOMAS (Alliance Ecologiste indépendante) entre 0, 5 et 1 %
Suppléant : Michelle Le Thomas
M. Thomas CHAMAILLE (Divers droite- Debout La République) entre 1 et 1,5 % 
Suppléant : Kim-Khanh Anthony Pham
M. Gaëtan DIRAND (Front National-Bleu Marine) entre 8 et 10 % >>
Suppléant : Denis Payen
Mme Marie-José FALIGANT (Extrême gauche-Lutte Ouvrière) entre 2 et 3% <<
Suppléant : Fabrice Romier
M. Paul JEANNETEAU (Union pour un Mouvement Populaire) entre 34 et 36 %
Suppléante : Roselyne Bienvenu
M. Jean-Luc GODET (Extrême gauche-NPA) moins de 1 %
Suppléant : Philippe Autain
Mme Sophie BRIAND-BOUCHER (Ecologiste-Centre, gauche progressiste et humanisme) entre 6 et 8 % >>
Suppléant : M. Gérard PILET, Conseiller Général
Mme Jamila DELMOTTE (Europe-Ecologie-Les Verts) entre 1,5 et 2 % <<
Suppléant : Stéphane Le Solilec
M. Christian DELAGREE (Mouvement Ecologiste Indépendant) entre 0,5 et 1 %
Suppléant : Irène Bassa

[ 1ère circonscription du maine-et-loire en chiffres ] : 

80 000 inscrits
abstentions : 36 000
Nombre de votants ; 44 000
Bulletins blancs et nuls : 1 000
suffrages exprimés : 43 000

Calcul établit selon la méthode de Mr Pouic, canard corrèzien. Il avait été très perspicace aux dernières présidentielles. Pour vous en convaincre, il suffit de parcourir les 2 blogs zen-fiatlux et zen49

Taux de chômage à Angers : 15,66%
[moyenne nationale : 10,49%]

Immobilier à ANGERS

Propriétaires de leur résidence principale : 29,36%
[moyenne nationale : 73,56%]

Résidence principale de type maisons/fermes : 24,69%
[moyenne nationale : 82,39%]

Résidences principales en immeuble : 72,13%
[moyenne nationale : 6,3%]


Diverses comparaisons entre Angers et ses villes environnantes Beaucouzé, Cantenay-Epinard, Avrillé, Ste Gemmes-sur-Loire, Ecouflant, St-Barthélémy d'Anjou, St Jean de la Croix, Les Ponts-de-Cé, Trélazé

Revenu net par ménage :
(en euros)
Beaucouzé, .....................3177
Cantenay-Epinard,.......... 2951
Avrillé,.............................2753
Ste Gemmes sur Loire,....2732
Ecouflant,.........................2717
St-Barthélémy d'Anjou,.. 2440
St Jean de la Croix,......... 2421
Les Ponts-de-Cé,............. 2399
Trélazé.............................2092
Angers.............................1848


Niveau de vie :

Avrillé,.............................1778
Beaucouzé, ......................1763
Ste Gemmes sur Loire,....1749
Cantenay-Epinard,.......... 1678
Ecouflant,.........................1653
St Jean de la Croix,......... 1650
Les Ponts-de-Cé,.............1628
St-Barthélémy d'Anjou,.. 1578
Angers.............................1428
Trélazé.............................1372


Bon dimanche le 10 juin et, BON VOTE



http://zen49.blogspot.com/

mardi 5 juin 2012

Législatives bientôt sondages 1ère et 2ème - médias, politique et vie privée - Pétrole baisse - Fric à gogo pour partis politiques


Le canard corrézien sort de son canar. C'est ce palmipède qui avait vu juste lors des dernières présidentielles. Ses sondages des législatives dans la 1ère et dans la 2ème circonscription seront publiés dans la soirée, coin-coin !.

Galatée, serait-il un opéra-comique de circonstance, en cette période d'élections législatives ?.

Ganymède, le serviteur de Pygmalion ne chantait-il pas :

" Que Phébus ou Phébé m'éclaire,
Qu'il pleuve ou qu'il vente au-dehors,
Moi je dors, moi je dors, mois je dors..."

Constatation cynique, si l'on y ajoute les commentaires de Jules Barbier et Michel Carré dans le livret de l'opréa-comique Galatée de Victor Massé :
" Ah ! qu'il est doux de ne rien faire, quand tout s'agite autour de nous !


Amours, Amitiés entre Journalistes - Politiques - Médias, ça manque de transparence pour certains !

Sur Blog de Guy Birenbaum

" Liaisons, amitiés, connivences, relation et plus si affinités...."

http://t.co/JvD7EBQb

Diffamation, fausse allégation, mensonge volontaire, atteinte à la dignité de la personne..., comment ne pas accepter de partager un menu à la carte servi à toutes les sauces ?. N'est-ce pas une bonne formule pour mettre à toutes les sauces, un ami, un voisin, un journaliste, un politique, etc...

Belle entrée en matière de Phildepalma qui cite les lois False light : " Aux États-Unis des lois dites False light laws répriment le fait de présenter une personne de façon fallacieuse.". Sujet traité différemment par chacun des pays démocratique, c'est pourquoi il serait peut-être intéressant de différencier les mensonges politiques et d'Etat avec toutes autres calomnies concernant le citoyen lambda. Facile à dire mais extrêmement compliqué à définir.
M.E.Sailland, dit Curnonsky,le prince angevin des gastronomes aimait à rappeler le mot attribué à Mirabeau : " Il est le plus bête et le plus honnête de sa famille. Il serait le plus spirituel et le plus grand vaurien d'une autre."

Les craintes sur l'économie mondiale font chuter les cours du brut :New York 04/06/2012 Les prix du pétrole continuent de dévisser aujourd'hui en raison de craintes sur l'économie mondiale. A midi heure de New Yor, le baril de brut se négociait à 83.12 dollar. Sources NYFP.

Le trèfle à 4 feuilles ou l'URCID, idées financières du PR ?



Débat d'idées financières au parti radical de Jean-Louis Boorlo, Rama Yade avec des dissidents du nouveau centre, Christophe Lagarde, François Sauvadet

http://feedproxy.google.com/~r/politique-net/~3/p2Mnc1FMuaU/2012060401-borloo-le-trefle-l-urcid.htm?utm_

Depuis 2007, l'UMP reversait 1 million d'euros par an au parti radical

URCID = Nouvelle Pompe à fric d'argent public du parti de Jean-Louis Borloo !

L'Urcid, le nouveau parti attrape-cash 2012

[...] l'Urcid, l'Union des radicaux, centristes, indépendants et démocrates. Créé en avril 2011, ce parti n'a aucun militant : ce sont les radicaux de Jean-Louis Borloo, alliés aux dissidents du Nouveau Centre (comme Jean-Christophe Lagarde et François Sauvadet). Pour Le Canard, "ce n'est qu'une pompe à fric destinée à encaisser l'argent public". Grâce à l'Urcid, le parti radical pourra enfin avoir son autonomie financière sans dépendre d'un parti existant. Des combines bien éloignées du débat d'idées, qui rappelle celle du Nouveau Centre de Hervé Morin : en 2008, lors de sa création, le tout nouveau parti avait pu bénéficier d'un financement public de 800 000 euros grâce à un parti politique... de Papeete

Nouveau Centre : 8 000 adhérents et un financement public de 900 000 euros venant de Papeete

http://www.politique.net/2008100101-nouveau-centre-8000-adherents-et-900000-euros-de-budget.htm

Plus personne n'en parle après la Présidentielle ?

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr