lundi 29 avril 2013

" Il ne faut pas réformer L'ETAT "!. Gouvernement d'Union Nationale ???

Tocqueville Magazine
LE FLASH

 IL  NE  FAUT PAS REFORMER L'ÉTAT

Il ne faut surtout pas réformer l'État et il faut le faire maigrir selon une méthode adaptée ce qui n'est pas évident. Les politiques qui, en France ont imaginé des actions diverses pour prétendument le réformer étaient soit ignorants soit complices. 
Raffarin avait annoncé 230 mesures pour réformer l’État ce qui devait générer 500 millions d’euros d’économies. La chasse aux taille-crayons était ouverte, avec Francis Mer comme  « Grand Veneur » qui  avait réuni une commission de plusieurs dizaines de personnes pour organiser cette chasse !
François Fillon avait le projet de noter les ministres. Ce rôle de professeur était  comique. Il les jugeait sur leurs aptitudes à faire passer des textes : cela revenait à leur capacité de nuire puisque le pays croule sous l'inondation de lois.
Une autre méthode fut la révision générale des politiques publiques (RGPP)  qui consiste en une analyse des missions et des actions de l’État, suivie de la mise en œuvre de scénarios de réformes structurelles. Cette RGPP inaugurée en 2007 puis poursuivie en 2012 n'a guère donné de résultats probants. Elle ne le pouvait pas, car selon une vieille tradition républicaine elle dégageait une forte puanteur d'usine à gaz.
La fausse droite laissant la place à la vraie gauche, celle-ci a voulu continuer mais autrement. Nous voilà partis vers un audit des politiques publiques qui doit se prolonger pendant tout le quinquennat.  Adieu à la RGPP et bonjour à la MAP ou  modernisation de l’action publique. Personne ne voit pourquoi cela marcherait mieux maintenant.

LES OBJECTIFS AVOUES

Les personnes au pouvoir depuis des lustres sont noyés dans la même idéologie super-étatique et ce quelle que soit leur place appartenance sur l'échiquier politique. Bien que lavés et relavés par la Pensée Unique Totalitaire ou P.U.T qu'ils alimentent comme d'autres, il leur reste assez de bon sens pour constater qu'ils agissent dans le vide.
En 2007 un audit avait dénoncé les dysfonctionnements : « Le travail de coordination interministériel connaît un emballement pathologique propre à la France ». Il y a trop de réunions interministérielles, trop de conseillers, trop de décisions prises sans l’avis des ministres, et le gouvernement ne parvient plus à travailler. Le phénomène s'est accru d'année en année. Les rapporteurs n'ont certes pas eu l'idée que le mal venait justement du nombre de ministres ! L'une des conséquences est la pléthore croissante des cabinets ministériels.
Il en résulte de temps à autre la résurgence de l'idée de réformer l'État.
Les objectifs avoués n'ont rien d'absurde : dépenser mieux, être plus efficace, faire des économies. Pour justifier l'immense remue-méninge de la maladie réformite, les chiffres d'économies prévues sont calculés à grand renfort d'experts. Ils sont faux par nature ; s'ils étaient justes par miracle, ces économies ne seraient jamais réalisées, les administrations faisant le gros dos en attendant la fin de l'épidémie.

L'EXPLICATION DE LA REFORMITE

Celle-ci se trouve dans l'obésité croissante de l'État, sur toile de fond d'idéologie socialiste qui répand l'effet de ruine dans tous le corps social.
L'État prétend s'occuper de toute la vie nationale dans tous les détails, au lieu de laisser le marché jouer librement et il s’invente ainsi une foule de tâches et d'objectifs dans lesquels il n’est pas possible de mettre de l'ordre et qui sont souvent contradictoires. 
Tous les autres signes de la décadence de la France en découlent : inflation des ministères, inflation des conseillers et des « machins » inutiles, parlottes innombrables sans effet et sans intérêt, efforts perdus de coordinations impossibles, gaspillage inimaginable de temps et d’efforts. 
Dans un pays libre personne n’aurait l’idée d’infliger aux populations une horreur  « bourreaucratique » comme le chèque-transport, faisant suite au chèque-déjeuner ou au chèque-vacances ! Chacun gèrerait les évolutions du prix des carburants dans le cadre du marché. Et l’exemple vaut pour la majeure partie des actions étatiques qui devraient donc être supprimées à grande vitesse, comme  il est  parfaitement possible de le faire. 
Jean-Louis Borloo est à lui seul un exemple emblématique. Étant l'auteur d'une parlotte mémorable du nom de Grenelle de l'environnement, il a inspiré 268 mesures. Celles-ci conduisent à l'inflation législative au nom de concepts aussi fumeux que le développement durable.

DÉGRAISSER LE MAMMOUTH 

L'État au fil du temps est devenu le Mammouth suprême, père de tous les Mammouths qui pillent la richesse nationale. Le rappel historique ci-dessus montre que le réformer est une tâche impossible. Ceux qui prétendent qu'un programme d'économies suffit sont des menteurs car la racine du mal subsistera.  
La seule solution est de supprimer totalement des tâches complètes : plus de bureaux, plus de formulaires, plus de contentieux, plus de ministère, plus de cabinets, plus de guerres internes, plus de circulaires, plus de parlottes... Si quelqu'un veut et peut le faire, nous tenons à sa disposition une première liste de tâches réellement idiotes à supprimer. 
Les lecteurs qui ne seraient pas convaincus peuvent constater qu'il existe depuis longtemps un ministère de la réforme de l'État : le Mammouth produit lui-même sa mauvaise graisse.

MICHEL de PONCINS


Gouvernement d'Union Nationale avec qui, pour qui et pourquoi ?

Comment sortir d'une crise avec des politiques
Qui ont participé à cette oeuvre dramatique,
Vaudeville politique, cette monnaie unique
Vantée dans les banquets d'une fragile république.
Une union nationale, solution idéale
Prônée par des élites privées de portefeuille,
Qui, malgré leur échec, national ou local,
Ne se résignent jamais à en faire leur deuil.

Le peuple et l'électeur, ils l'ont tous remarqué
Que cette démocratie en manque de pluralisme
D'idées originales, c'est une pierre tombale
Au bord d'une fosse commune, refuge de l'incivisme.
Mensonges et bouffonneries, le menu proposé
Par ces politicards en quête d'affaires vénales.

Ils ont peur de leur peuple, de leurs administrés.
Ils critiquent les extrêmes, pour garder leur pouvoir,
Ils recueillent les faveurs de médias surpayés,
Toute une classe moyenne.qui doute et perd espoir
Dans ces compromissions politiques, médiatiques.
Plus de fausses promesses, plus de ces politiques
Qui se moquent de la France et salissent son image,
Faudra-t-il pour cela, implorer les Rois mages ?.
Zen-fiatlux.


http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé :

jeudi 25 avril 2013

"Une presse cachottière" et intervention du député Collard dans l'hémicycle...


Mercredi 17 avril 2013 page 8

Quel médias pouvait en parler le mieux de cette "presse cachottière" qui ne peut être neutre pour diverses raisons, commerciales, déficitaire, poids des mécènes, transparence du financement. Que l'on aime ou que l'on'aime pas le Canard, c'est bien le seul et unique médias qui publie ses excellents bilans, chaque année, dans son journal !.



"Histoire immédiate Le Diable de la République "

ça pourrait en gêner quelques uns, cette antinomie dans la même page ?. Chacun jugera :
L'intervention de l'avocat « cathodique » Gilbert Collard à la Tribune du palais Bourbon mérite d'être écoutée et entendue : «Ce peuple, vous le méprisez, vous le négligez, vous avez peur qu’il entre ici. Un jour, lui, et ce sera un beau jour, il vous foutra dehors. ». Je n'en dirais pas autant de l'intervention de Vincent Peillon qui a éprouvé le besoin de s'en référer à l'affaire Dreyfus !

La Transparence, la morale laïque !

A-t-on encore le droit aux libertés de conscience
Dans un pays laïc où seul l'argent des autres
Intéresse en premier, l'Etat et ses ministres.
Ce sont des altruistes conseillés par des cuistres,
Consultants des lobbistes et des hommes de science,
Accrochés au pouvoir comme l'épilet d'épeautre.
etc...

http://zen49.blogspot.fr/2013/04/pamphlet-liberte-de-conscience.html


http://zen49.blogspot.com/
Courriel :

mercredi 24 avril 2013

Le vrai visage des bobos homophobes des "pro-mariage" pour tous qui pourront adopter et se faire inséminer !.


Les "pro-mariage" ont dévoilé leur vrai visage, sitôt connu le vote de la gauche majoritaire dans l'hémicycle !

Jeune Député Frédéric Belot, absent au Palais Bourbon ?, et Frédéric Béatse, maire remplaçant du Président ALM, J.C. Antonini,  manifestants à Angers, sont-ils en accord avec ce que chantait vers 18 H les pro mariage au pied de l'Assemblée Nationale, avec une coupe de champagne à la main :  "A nous le mariage, le veuvage et l'héritage. A nous l'adultère, la pension alimentaire!" chantent les pro Mariage PT" ?.
RDV en mars 2014 !
Un conseil municipal angevin
Depuis 1977, la ville d'Angers est aux mains d'une poignée de syndicalistes et de socialistes, en cheville avec le même prestataire de service dans les Transports publics qui n'a fait que de changer de noms au fur et à mesure des années roses
Compagnie Ouest-Electrique-STUDA, Grisard-Ruche,  "1979 : Transexel, GTI-Cotra, Keolis-Irigo"
Le référendum ce fera aux élections municipales et aux européennes de juin 2014


" La Théorie des minorités " sur RTL

http://t.co/zthyfBhYny


Cette gauche qui se disait proche du peuple, moralisatrice, honnête et juste, elle a vendu son âme au diable de l'argent et a perdu sa "bonne"conscience dans le marais des minorités. Depuis l'An I du hollandisme, la pauvreté a explosé, les impôts et les taxes ne sont pas en reste, les charettes de licenciés se multiplient, la récession et les baisses de pouvoir d'achat ont pris le chemin de la descente aux enfers.... Et le comble de l'ironie et du cynisme de cette gauche, c'est d'entendre le ministre de l'Education parler de morale à l'école, faisant l'impasse sur le rôle que doit jouer les parents et la famille.  Le bouquet final, dès le résultat du vote majoritaire du PS vers 18 H, mardi 23.04,  c'est d'entendre les pro-mariage gays chanter au pied de l'Assemblée Nationale, avec une coupe de champagne à la main :  "A nous le mariage, le veuvage et l'héritage. A nous l'adultère, la pension alimentaire!".

Ce gouvernement marche sur la tête en parlant de morale à nos enfants et à nos petits-enfants

Et voilà que sur RTL, ce matin, un ancien inspecteur du travail qui fait désormais parti du bureau politique national du PS, vient soutenir la loi d'amnistie des casseurs syndicalistes des Hauts-fourneaux

Ce sont celles et ceux qui se sont opposés à cette loi scélérate et à sa déclinaison qui doivent en être fiers ce matin

Au secours Madame Marine Le Pen, ils sont devenus fous nos parlementaires nantis !. Ces politicards et certains médias osent vous critiquer !. Auraient-ils peur que vous remettiez de l'ordre et de la morale dans cette France agonisante ?.


http://zen49.blogspot.com/
Courriel

dimanche 21 avril 2013

La FRANCE, ses somptueuses dépenses Présidence, Ministères, Parlementaires, Députés Européens, etc

En moins d'un an de Présidence de la République, la cote de popularité de François Hollande s'établit à 25 % de satisfaits [Sondage IFOP-JDD]


Première conférence du Président Hollande, 13.11.2012

"Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire"
Avec ce dernier sondage, 1 français sur 4, le Président Hollande (avec le PSpasse en force sa proposition de campagne présidentielle 31, qui touche au fondement de notre structure familiale et à la filiation qui en dépendra !.
[ J'ose espérer que cette proposition 31 ne se situe pas dans le cadre de services rendus par des mécènes du PS, Pierre Bergé et Augier, son trésorier de campagne et récent acheteur à Bergé pour l'€ symbolique du magazine "Têtu" ]

"Une société, ça fonctionne sur la confiance" a dit Louis Gallois


Moi pourfendeur, j'ai décidé de laisser la parole à Madame Michu pour commenter les "Moi président de la République" sur son lien :
http://www.mdamemichu.com/moi-president-de-la-republique-je-me-suis-bien-foutu-de-vous/

Un greffier dans un gros Tribunal de Commerc gagne plus de 30 000 €/mois. Louis Gallois, Europe1 10h39', le 21 avril

Evolution du Budget de la Présidence de la République

AnnéePrésidentMontant (millions d'euros)
1969Georges Pompidou2,35
1974Valéry Giscard d'Estaing2,53
1981François Mitterrand3,03
1994François Mitterrand3,31
1997Jacques Chirac7,78
1998Jacques Chirac13,73
2001Jacques Chirac21,2
2003Jacques Chirac32
2005Jacques Chirac31,9
2007Nicolas Sarkozy100 (cf ci-dessous)[31]
2010Nicolas Sarkozy111 [32]
Source : Quid 2005

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9sident_de_la_R%C3%A9publique_fran%C3%A7aise

Et, ils nous parlent de croissance !

Evolution du SMIC dans l'Union
Européenne (2011)




http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé :

jeudi 18 avril 2013

" LA MORALISATION ET LES GUIGNOLS ", "Le paradigme (vert-de-grisé)" MPT : "Débattre oui, agresser non"


Tocqueville Magazine

LE FLASH

LA MORALISATION ET LES GUIGNOLS

Brusquement sans crier gare, la classe politique tout entière est saisie par une étrange épidémie, celle de la moralisation. Le point de départ est l'affaire Cahuzac. De grands mots sont employés. Les chefs socialistes se disent meurtris et bafoués d'avoir découvert l'impensable. C'est parfaitement guignolesque. Depuis très longtemps tout le monde sait, à commencer par les milieux de la santé, le système du sieur Cahuzac qui est ancien et s'articule avec des laboratoires pharmaceutiques. S'agit-il de millions de dollars comme cela se dit à Singapour ? Nous verrons bien.
La propagande officielle, relayée par les médias, veut nous faire accroire que seuls les leaders socialistes n'étaient pas au courant. C'est vraiment fort drôle. La seule question qui se pose vraiment est de savoir pourquoi, étant au courant, Hollande s'est fait piéger jusqu'à le nommer ministre et chargé en plus de traquer les fraudeurs. L'on se retrouve sans doute devant les mystères insondables de la démocratie frelatée à la française. Il faudra en reparler
En attendant, l'épidémie de moralisation nous place devant plusieurs aspects du fonctionnement intime de l’État qui expliquent pour une grande part le déclin de la France .

LE CARRIERISME POLITIQUE

Ce carriérisme est une véritable plaie dont le coût fabuleux pèse lourdement sur l'économie du pays. Son existence même explique pour une grande part les épidémies de moralisation qui plusieurs fois ont saisi sans succès les dirigeants du sommet. La ligne de défense des politiques est de prétendre qu'ils ne s'enrichissent guère. A cette fin, ils mettent en avant leurs salaires qui, bien que coquets ne seraient pas terribles. C'est évidemment une grosse farce. L'essentiel n'est pas du tout là.
Citons pêle-mêle : les indemnités pour frais de mandat, les indemnités d'anciens ministres, les cumuls, la réserve parlementaire, les missions diverses, les droits au reclassement dans une fonction lucrative en cas de panne, les voitures avec chauffeur, les retraites fastueuses, les présidences de commissions, le financement public des grands partis politiques, le train de vie quotidien luxueux assuré par les fonds publics. Une grande partie de cet enrichissement indirect échappe à l'impôt. que, Il en résulte pour comparer avec le privé, il faut majorer d'un coefficient,certes inconnu, mais forcément élevé. Le rêve de l'écrivain Stendhal était de « manger au budget » et il y est arrivé ! En Suède, pays pourtant socialiste, les ministres déjeunent à la cafétéria et règlent leur écot.
Pour terminer ce paragraphe, constatons que le pouvoir a obligé les ministres à déclarer leur patrimoine. D'autres l'ont fait volontairement. L'on est stupéfait de la modestie de certaines déclarations. C'est frappant pour certains caciques exerçant depuis longtemps d'importantes fonctions. L'une des conclusions à tirer est qu'ils sont de piètres gestionnaires de leur propre fortune !

LA CREATION D'ORGANISMES


Quant une calamité se produit ou apparaît trop visible dans les médias, la fuite en avant impose de créer un nouvel organisme. Cela donne l'impression avec le tam-tam médiatique que le pouvoir en place prend les choses au sérieux. La frénésie moralisatrice en route respecte cette tradition. Le projet de loi fourre-tout annoncé prévoit la création d'une Haute Autorité de la Transparence ; elle sera dotée de pouvoirs d'investigation et de sanctions hors du commun.
Les Hautes Autorités sont nombreuses et nous ne savons pas si leur inventaire est possible. Ce sont des êtres administratifs hybrides ; elles furent souvent créées par des gouvernements voulant se débarrasser d'un problème. Leurs dirigeants sont des dictateurs au petit pied agissant dans une grande liberté. Une fois en piste elles ne rêvent que de s'agrandir. Leur utilité majeure est d'enrichir le camarade président et son entourage. Une grande ruine en résulte. La Cour des Comptes en a épinglé plus d'une.
Le programme de contrôle tracé à la toute nouvelle autorité est vaste et probablement impossible à remplir correctement. Elle a donc un bel avenir. Bizarrement, la lutte pour la présidence qui est forcément ouverte ne se voit pas actuellement. C'est sans doute le reflet de la difficulté : menteurs s'abstenir !

LA CORRUPTION

En cédant régulièrement à l'épidémie moralisatrice, les gouvernements conduisent l'observateur attentif à poser le problème de la corruption. Un organisme américain classe les pays dans le domaine de la corruption. Il est triste de constater que la France est très mal placée. Cela vient pour sûr de l'interventionnisme étatique qui, pour exister depuis longtemps, s'aggrave avec le socialisme ; cet interventionnisme transforme les gens en quémandeurs perpétuels : subventions, marchés, faveurs fiscales, logements, etc. Les mains sont sans cesse tendues. La tentation est très forte pour les détenteurs du pouvoir. Les abus cachés éclatent un beau jour en scandales et il faut moraliser.
La solution au problème de la morale publique est de faire reculer l’État et non de gémir en public avec dans la besace de fausses solutions.

MICHEL de PONCINS

Conseil Municipal du 17 avril 2013

ANGERS n'échappe pas au mécontentement des pratiques "despotiques" gouvernementales. Pendant que les Conseillers municipaux débattaient du Plan Local communautaire et du Projet d'aménagement et de développement durables, vision 2025, les opposants au "Mariage Pour Tous" avaient envahi le parvis de Mairie, faisant trembler le plafond du Conseil.

Le "surdoué" de l'écologie angevine sur son compte tweeter se congratule : "changer de paradigme" : gros succès de cette expression ce soir ! Ravi d'avoir lancé la mode" [ L'épistémologie génétique de la matière grise s'étudie dès l'enfance !]


Editorial par Jeanne Emmanuelle Hutin Ouest-France du mercredi 17 avril 2013 : "Débattre oui, agresser non"
[...] Pour restaurer la confiance, les citoyens devraient être assurés que les consignes de vote de la majorité soient levées. Comme l'exprimait, en mars, le radical de gauche Jean Jacques Rateau : "Nous demandons au président de la République de rendre aux parlementaires leur liberté en les laissant voter à bulletin secret selon leur conscience." Si cet appel était entendu, nos institutions dangeureusement fragilisées en ce moment en sortiraient grandies."

Parvis de la mairie d'Angers, hier soir à 19h30
http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé :
http://zen49.blogspot.fr/2013/04/pamphlet-dune-confession-publique-dans.html


http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/04/ma-france-malade-des-ses-finances-la.html

mardi 16 avril 2013

Ma France malade des ses finances !, A la Résurrection de ma France !



La France malade de ses finances

Ministres et Présidents, panurges, pantagruels,
Des mystificateurs adeptent de l'imposture
Promettant, sans broncher, leur grande sincérité.
Le choix d'un président qui manque d'autorité
Et un gouvernement en bien mauvaise posture,
Ils donnent le sentiment d'inconstance factuelle.

Parlement moutonnier, députés dénigrés,
Outrageusement s'obstinent dans l'immoralité.
Des ignorants du peuple, de sa misère morale,
Elus de la Nation, faites entendre raison
A notre Président pour une grâce spéciale.
Tomber dans la disgrâce et dans la dissension,
«Les Regrets» Du Bellay, «L'hymne de la Surdité»,
Moment de réflexion crucial pour la Nation !

« Plus me plait le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux, » J.d.B
zen-fiatlux publié le 16 avril 2013


A la Résurrection de ma France

Si les français se plaignent, c'est la faute à Voltaire,
Pour un Mariage Pour Tous, ignoré par François,
Qu'il voudrait l'imposer aux Gay's du monde entier.
Mettre sur son
31, ce mouvement planétaire,
N'est pas du goût de tous, ne souhaitant pas de loi
Pour enfants innocents devenus prisonniers

Ras-le-bol d'un va-t-en guerre au Mali en Syrie,
L'Europe délaisse François, sans aucune modestie.
Il méprise son bon peuple, accepte l'obéissance
En dehors des frontières, joue de la repentance

Chercher à égaler, tout au moins dans l'esprit,
Un Voltaire révolté du désastre de Lisbonne,
Année climatérique, année de grand dépit
en France et en Europe, c'est l'euro qui détone

L'anticléricalisme n'est pas une illusion,
Son manque de vision, l'absence de décision,
contraste avec l'Allemagne qui fait la sourde oreille
Devant une Troïka qui ne pense qu'à l'oseille

Avec l'eurocratie, il faut couper les ponts
Avant d'être ruiné, annexé aux teutons.
Les citoyens français sont à bout d'arguments
Ouvrer grandes vos oreilles, Monsieur le président

Changer de politique avant d'être chassé,
le peuple est excédé par le manque d'espérance.
Dites à vos voltairiens que le monde à changer.
De nouvelles perspectives redonneraient confiance !.
zen-fiatlux.publié le 30 mars


http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : Recours auprès de Microsoft pour rétention de mails
Photo "La Manif Pour Tous"

dimanche 14 avril 2013


La Promotion Voltaire serait-elle provocante à ce point ; celle des épicuriens que Voltaire nous rappelle dans ses Epîtres, un plaidoyer du luxe et du bien-être dans "Le Mondain" ?.
Extraits :
[...]
"Moi je rends grâce à la nature sage
Qui, pour mon bien,m'a fait naître en cet âge
Tant décrié par nos tristes frondeurs :
Ce temps profane est tout fait pour mes moeurs.
J'aime le luxe, et même la mollesse,
Tous les plaisirs, les arts de toute espèce,
La propreté, le goût, les ornements :
Tout honnête homme a de tels sentiments.
Il est bien doux pour mon coeur très immonde
De voir ici l'abondance à la ronde,
Mère des arts et des heureux travaux,
Nous apporter, de sa source féconde,
Et des besoins et des plaisirs nouveaux,
L'or de la terre et les trésors de l'onde,
Leurs habitants et les peuples de l'air,
Tout sert au luxe, aux plaisirs de ce monde,
Oh ! le bon temps que ce siècle de fer !
Le superflu, chose très nécessaire,
A réuni l'un et l'autre hémisphère.
Voyez-vous pas ces agiles vaisseaux
Qui du Texel, de Londres, de Bordeaux,
S'en vont chercher, par un heureux échange,
Ces nouveaux bien, nés aux sources du Gange,
Tandis qu'au loin vainqqueurs des musulmans,
Nos vins de France enivrent les sultans !
[...]

La presse et les médias étrangers ne sont pas tendre avec le Président Hollande !. Les médias français sont beaucoup plus cool !. Leurs critiques "violentes" sont plutôt dirigées contre Marine Le Pen et son parti Bleumarine" !. Rappelons que ce parti n'a jamais trempé dans toutes ces combines partisanes qui ont conduit la France à la faillite économique, financière et morale !

En Espagne, El Pais considère que François Hollande « se trouve en première ligne des critiques, accusé d’ingénuité excessive dans le meilleur des cas, et de complicité dans les mensonges de son ministre, au pire ».
En Allemagne, le Frankfurter Allgemeine Zeitung parle d’une « odeur de fin de règne [qui] plane au-dessus de François Hollande avant même qu’il n’ait achevé la première année de son mandat ».
« Jusqu’à quel point la France est-elle pourrie ? » s’interroge également le Süddeutsche Zeitung, qui estime que « la plupart des Français ne croient plus que le président socialiste François Hollande arrivé au pouvoir il y a moins d’un an puisse stopper le déclin ».
En Irlande, le Irish Times considère que le scandale est « au moins aussi dommageable pour le socialisme français » que pour le président de la République.
En Angleterre, le Financial Times estime que ce genre d’affaires,« en France ont trop souvent été accueillies avec un haussement d’épaule fatigué (…). La tolérance publique est en train de s’épuiser ».
En Belgique même les belges nous prennent pour des pigeons et prennent Hollande pour un incompétent. « Economie en berne, manque de leadership, cote de popularité au plus bas auxquels viennent s’ajouter un scandale de corruption et de mensonge devant l’Assemblée nationale, la France est en pleine crise du pouvoir », s’indigne ainsi Le Soir, tandis que La Libre Belgique titre « Cahuzac ébranle Hollande ».
Aux États-Unis les observateurs sont scandalisés par la gouvernance socialiste française. « Même dans un pays qui a une longue histoire de débauche à haut niveau, l’impact politique (des retentissantes confessions de l’ancien ministre du budget) est dévastateur », souligne le Times.

Heureusement que Hollande nous jure qu’il met en place une République moralement irréprochable, on n’ose imaginer ce que ça aurait donné sinon…

Remercions, monsieur François Hollande, les encartés socialistes et les 10 millions de Français lobotomisés qui ont voté Hollande, pour la belle image de la France qu’ils renvoient.
Cdls Slts.



Pourquoi autant de misère sociale de plus en plus criante dans nos rues, à la porte des commerçants..., les arguments, souvent avancés, par nos responsables politiques sont superficiels et caricaturaux !. La liberté individuelle ne donne pas le droit au suicide à ce que je sache ?. De débats démocratiques en réunionites sociologiques qui débouchent sur un Etat de plus en plus laxiste dans ce domaine, que faudrait-il faire ?. A mon avis, devant cet étalage de la misère de rue et la violence qui en découle, l'Etat doit être autoritaire, c'est son rôle premier. Je sais pertinemment que mes propos vont susciter des jérémiades d'associatifs et d'autres" travailleurs de rues". mais, faut-il, pour autant, laisser se multiplier ce genre de "spectacle" au risque de laisser notre jeunesse désoeuvrée venir grossir le bataillon du mal du siècle ?. La solidarité a ses limites !. Il faut absolument aider les gens qui veulent s'en sortir. Pour les autres qui ne veulent rien entendre, il reste la fermeté.
19.06.2012 zen-fiatlux


Un pays de la zone euro qui était montré en exemple en 2008 !.

[...] Mercredi, la Commission européenne a mis en garde la Slovénie, ainsi que l'Espagne, contre des déséquilibres jugés excessifs de leur économie et leur a demandé de rapidement rectifier le tir.[...]

La Slovénie va présenter des réformes à l'UE en mai et lancer des privatisations

"Nous sommes conscients du fait qu'il nous reste non pas des semaines ou des mois, mais seulement des jours", a ajouté Mme Bratusek, en fonction depuis seulement un peu plus de trois semaines.
Son gouvernement de coalition de centre gauche va proposer parallèlement au Parlement dans les deux semaines à venir un projet de privatisation "d'une ou deux grandes entreprises publiques", probablement une banque, "car cela enverrait un message positif aux marchés internationaux", a-t-elle également annoncé."

http://www.boursorama.com/actualites/la-slovenie-va-presenter-des-reformes-a-l-ue-en-mai-et-lancer-des-privatisations-d72b8cd971398b1141b96ef44e164a2a

Pour 96% des Français, les footballeurs professionnels sont trop payés

"Les Français jugent à 96% que les footballeurs professionnels de la Ligue 1 sont "trop payés" et 88% d'entre eux le pensent aussi pour les dirigeants du CAC 40, selon un sondage CSA pour M6-Capital, diffusé dimanche.
[...]
En revanche, les ouvriers sont considérés comme "mal payés" par 85% des Français. 1% juge qu'ils sont "trop payés", 12% qu'ils "normalement payés" (2% sans opinion).
Une majorité des personnes interrogées estiment "normalement payés" les médecins généralistes (62%), les dirigeants des PME (62%), les enseignants (57%)."


Prochains commentaires :
Les bailleurs sociaux

Article L 411-2 du code de la construction et de l'habitation

« Les organismes d'habitations à loyer modéré comprennent :

les offices publics de l'habitat ;
les sociétés anonymes d'habitations à loyer modéré ;

les sociétés anonymes coopératives de production et les sociétés anonymes coopératives d'intérêt
collectif d'habitations à loyer modéré ;

les fondations d'habitations à loyer modéré.

Les organismes d'habitations à loyer modéré mentionnés aux alinéas précédents bénéficient
d'exonérations fiscales et d'aides spécifiques de l'Etat au titre du service d'intérêt général défini
comme : [...]

Et une histoire sur les plus-values
http://zen49.blogspot.com/  
Courriel privé :

samedi 6 avril 2013

Moraliser la vie Politique Française à Paris, à Bruxelles et en Province, personne ne peut y croire, sauf le Président Hollande !


La passion politique effrénée du pouvoir n'est-il pas à la base d'un gaspillage effréné d'argent public?. De la faute des Médias complices ou responsables, ils ne sont jamais coupables ?.

HOPITAL ST JEAN ANGERS. L'Apothicairerie
Si monsieur Cahuzac n'avait pas été un ministre des finances sous Hollande et un ex président de la Commission des finances à l'A.N. sous Sarkozy, croyez-vous  qu'il aurait été inquiété pour son "compte offshore" ?. S'occuper d'une charge aussi lourde, les comptes de la Nation, ça lui aurait-il permis de constituer un fichier d'expatriés fiscaux de personnalités et de politiques ?. Avoir commis un parjure en public et à l'Assemblée Nationale, c'est inqualifiable. A la première convocation chez le juge, il avoue qu'il détient un compte à l'étranger !.


Jean-Jacques Bourdin RMC, BFMTV : "Je lui ai envoyé un SMS en lui disant qu'il m'avait trahi. Il m'a demandé pardon avant-hier, mercredi.". "Je n'ai pas d'amitié particulière avec Jérôme Cahuzac. Je ne le connais pas mais bon, je lui pardonne". "S'il veut venir, je le prends. Dans le SMS, j'ai ajouté qu'il pouvait venir quand il voulait parce qu'il avait réparation à mon endroit"
vendredi 5 avril lors de l'émission "Le Petit journal" sur Canal +. et d'ajouter : " Je lui pardonne mais la faute est là. A lui d'assumer maintenant". Monsieur Bourdin, vous êtes un grand seigneur, un vrai journaliste politique en voie de disparition.
Canard Corrézien, photo fin 07/2011. Il devrait bientôt reprendre son service


UMP/PS etc : des élus qui détiennent un compte bancaire offshore, il y en a certainement !. Les parlementaires qui ont participé au lynchage de Jérôme Cahuzac, ministre des Finances, sont-ils tous irréprochables ?. Les tenants et aboutissants de cette affaire Cahuzac ne sont pas encore totalement connus. Comme il a occupé, sous Sarkozy, la Présidence de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale, Certains parlementaires auraient-ils peur ?. Si il n'avait été qu'un simple parlementaire comme Balkany,etc.., un maire, un président de Conseil Régional, d'un Syndicat de Communes, d'un Conseil Général, un Haut fonctionnaire de Bercy, vous croyez qu'il aurait été démis et poursuivi ?. Peut-être mais dans la discrétion, comme c'est souvent le cas !. Un arbre qui cacherait la forêt des Républiques corrompues, cette histoire tendrait à le confirmer : "Il vendait la légion d’honneur, pour des tarifs allant de 4000 à 100 000 francs, afin, notamment, de financer ses activités politiques."


La Gauche et, notre Président Hollande, son Gouvernement et sa Majorité dans les deux Assemblées, dans les Hautes Administrations, ils ont souvent démontré une certaine constance dans les annonces discordantes, la multiplication des fausses notes, la couardise chez certains  parlementaires !.

 Palais Bourbon et Palais du Luxembourg 
France tu n'as pas mérité une telle faiblesse d'un Président.
"C’est trop compliqué d’aller au contact des Français tant que la situation n’est pas stabilisée", reconnaissait un conseiller, vendredi matin, 5 avril, sur Europe 1.

Pas possible d'entendre ça, c'est un rêve ?...Les hommes politiques ont-ils encore un brin d'honneur et un peu d'amour-propre pour exiger un référendum en urgence au lieu d'attendre que la France brûle. Vous les politiques, vous passez votre temps à courir après l'Allemagne en s'accrochant coûte que coûte à ce modèle européen de la finance et de la misère croissante. Ne croyez-vous pas que la politique française du XXIème siècle ressemble fortement à la "Révolution Nationale" voulue et acceptée par le Gouvernement de Vichy ?. Le temps est compté, votre temps est, lui aussi, compté. Alors bougez-vous MM les parlementaires, c'est de l'avenir de la France qu'il s'agit, de notre France, et de sa "démocratie" qui est en péril.


UMP/PS...., des élus qui détiennent un compte bancaire offshore, il y en a !. Le lynchage de Jérôme Cahuzac, ministre des Finances, ayant occupé, sous Sarkozy, la Présidence de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale, s'il n'avait été qu'un simple parlementaire comme Balkany.., un maire, un président de Conseil Régional, d'un Syndicat de Communes, d'un Conseil Général, un Haut fonctionnaire de Bercy, vous croyez qu'il aurait été poursuivi ?. Un arbre qui cache la forêt des Républiques corrompues, cette histoire le prouve : "Il vendait la légion d’honneur, pour des tarifs allant de 4000 à 100 000 francs, afin, notamment, de financer ses activités politiques."

LE  MENSONGE - LA  FINANCE - LES POLITIQUES

Le Président Hollande
veut-il moraliser le deuxième pôle de lobbying du Monde ?.

Les puissants LOBBYS  bancaires, industriels, pharmaceutiques auxquels il faut ajouter une fourmilière d' avocats d'affaires, de conseils spécialisés dans l'évasion fiscale, de sociétés offshore....


Bruxelles Business - Mais Qui Controle Vraiment L'Europe [ARTE] [12/02/2013]

Publiée le 16 févr. 2013 par
http://youtu.be/pschSNDG-MA

"Aux abords des institutions européennes, il existe 2500 structures de groupes de pression et plus de 15 000 lobbyistes. Ce qui fait de Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington"
   Les députés européens français sont protégés sur le territoire national par leur immunité parlementaire dont la définition est en outre celle du droit français.


Le peuple de France n'attendra rien d'une loi sur la moralisation politique. Elle ne servira à rien, seulement à conforter le mensonge politique 
R
Rappel au règlement souvent entendu, ces jours-ci !

Mise en bouche pour les prochaines municipales :

" Pour les communes de plus de 3 500 habitants, le scrutin est proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête (art. L260 s. du code électoral).

Lors de l’éventuel second tour, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10 % des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Elles peuvent connaître des modifications, notamment par fusion avec d’autres listes pouvant se maintenir ou fusionner. En effet, les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10 %. La répartition des sièges se fait alors comme lors du premier tour."... La politique, ça donne faim à beaucoup de monde et de partis. Angers n'est pas en reste !

http://zen49.blogspot.fr/2013/04/voltaire-mis-la-france-en-deliquescence.html
http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrier_al@outlook.com