lundi 28 octobre 2013

Les évidences et les lapalissades prospèrent au plus haut sommet de l'ETAT. Ras-le-bol des belles paroles inutiles.



" Instabilité fiscale ? Le gouvernement refuse toute réforme et toute véritable économie comme d'ailleurs l'avait fait Sarkozy. Pour remplir les caisses, il reste à taxer et retaxer avec, souvent, des pratiques sournoises venant de Bercy. Cette folie taxatoire se déroule dans une immense incertitude avec même des rumeurs journalistiques." Michel de Poncins

La Bretagne éplorée mérite pas cette sentence.
Eurocrates de Bruxelles, députés, sénateurs,
Il faut vous réveiller, cette situation inquiète
Même les plus optimistes ruminent dans leur tête
Serions-nous revenus à nos deux jours sans pain
Arrêté 16 janvier mille neuf cent quarante deux
Pénurie de main d'oeuvre, réquisitions sans fin
De matières premières, de chevaux, de semences,
L'industrie mal en point, progressivement s'arrête
Au profit des allemands, leurs firmes tournent à plein
Ils offrent des salaires bien plus avantageux
Aux bretons débauchés, pression de l'occupant.
Quel avenir pour l'Europe, avantage aux allemands ?.


Cet avenir pour l'Europe, c'est bien de s'y pencher pour lui donner une chance d'éviter une déroute programmée :


Quelle énorme bévue, Quelle incompétence, Quelle ignorance, quelle idiotie de vouloir, à tout prix, concurrencer ces pays de la zone euro au vu de ces salaires :

Compétitivité qu'ils nous disent, sans réduire le train de vie de l'Etat, des Collectivités locales et autres structures publiques inutiles... !. Il faut montrer l'exemple, il vient d'en haut !.


«... Paperasse ? C'est le déluge des lois. Il y a quarante ministres et chacun veut marquer son passage par des textes. S'ajoutent les parlementaires qui, eux aussi, s'activent pour légiférer. Une loi n'est complète qu'avec ses décrets d'application et circulaires. Tout cet édifice s'abat sur les entreprises les obligeant à répondre à des statistiques ou à des questionnaires. Il y a même des lois en coma avancé qui n'existeront jamais faute du cortège accompagnateur.
Il faut dénoncer avec force le scandale des aides aux entreprises. Un rapport en 2011 avait chiffré leur montant à 65 milliards soit 4 % du PIB, ou l'équivalent de l'impôt sur les sociétés. Il existe un nombre effarant, 6000, formes d'aides Le coût réel est bien plus élevé que le montant ci-dessus car une foule de dépenses adjacentes doivent être ajoutées.
Le tout aboutit à des usines à gaz administratives parfois en forme de galaxie : la richesse s'envole et disparaît comme un mauvais gaz.»...

Tocqueville Magazine
LE FLASH

DE LA STABILITE POUR LES ENTREPRISES

Tout soudain un mouvement de grande ampleur se produit chez les entreprises. Des opérations escargot ont eu lieu sous la houlette des artisans mécontents de la TVA. Des patrons réclament à grands cris la fin de l'instabilité fiscale et la fin de la paperasse. Tel petit patron passe la moitié de son temps à répondre à des questionnaires abscons ou à tenter de comprendre des lois ou circulaires obscures. Les grandes firmes s'en débrouillent comme à l'habitude, les directions internationales marquant d'un carton rouge la France, ceci avec toutes les conséquences dommageables que l'on peut imaginer sur l'attractivité du pays.

La situation est si grave qu'en juin 2013 le gouvernement, très provisoirement en place, a proclamé un choc de simplification qui s'est évidemment dissout dans la bureaucratie. Pour bien montrer qu'il n'y croit pas, il nous promet pour bientôt des assises de la simplification ; mes lecteurs habituels savent ce qu'il faut attendre d'une telle parlote et des fêtes qui l'accompagneront. Un exemple célèbre de ces dérives est celui du Grenelle de l'environnement.
Nous avons appris à cette occasion que les entreprises sont soumises à 400 000 normes et que la paperasserie leur coûte 60 milliards par an, que fort naïvement le pouvoir prétendait récupérer.

DES PHENOMENES CONCOMMITANTS

Ces manifestations jumelles s'alimentent aux mêmes sources et le négliger exposerait l'analyste à passer à côté de l'essentiel.
Au centre, se situe le pouvoir énarcho-socialiste, en place sous tous les gouvernements depuis longtemps. Ce pouvoir ne comprend pas ou ne veut pas comprendre que l'entreprise privée est la seule créatrice de richesse en France et que sur elle repose tous les fardeaux. La véritable haine proclamée par François Hollande envers les riches amplifie la tendance : ces riches ou présumés tels incluent beaucoup d'entrepreneurs.
Instabilité fiscale ? Le gouvernement refuse toute réforme et toute véritable économie comme d'ailleurs l'avait fait Sarkozy. Pour remplir les caisses, il reste à taxer et retaxer avec, souvent, des pratiques sournoises venant de Bercy. Cette folie taxatoire se déroule dans une immense incertitude avec même des rumeurs journalistiques.

Paperasse ? C'est le déluge des lois. Il y a quarante ministres et chacun veut marquer son passage par des textes. S'ajoutent les parlementaires qui, eux aussi, s'activent pour légiférer. Une loi n'est complète qu'avec ses décrets d'application et circulaires. Tout cet édifice s'abat sur les entreprises les obligeant à répondre à des statistiques ou à des questionnaires. Il y a même des lois en coma avancé qui n'existeront jamais faute du cortège accompagnateur.
Il faut dénoncer avec force le scandale des aides aux entreprises. Un rapport en 2011 avait chiffré leur montant à 65 milliards soit 4 % du PIB, ou l'équivalent de l'impôt sur les sociétés. Il existe un nombre effarant, 6000, formes d'aides Le coût réel est bien plus élevé que le montant ci-dessus car une foule de dépenses adjacentes doivent être ajoutées.
Le tout aboutit à des usines à gaz administratives parfois en forme de galaxie : la richesse s'envole et disparaît comme un mauvais gaz.

POUR UN GEL FISCAL TOTAL (GFT)

La solution existe et est à portée de la main : c'est le gel fiscal total ou GFT.
Pour réussir il doit être immédiat ; attendre un budget 2014 ce serait poursuivre la noyade. Il doit être proclamé pour deux ans ; la survie des entreprises est à ce prix.
Total ? C'est le plus difficile. Il ne faut pendant sa durée aucune augmentation d'impôt. Les chevaliers de Bercy, qui échappent eux-mêmes largement à la tornade assassinant les entreprises, accepteront-ils de s'endormir ?
Il est clair que le pouvoir doit pendant deux ans trouver l'argent nécessaire pour équilibrer les comptes.
Le sursaut est-il possible? Sil ne se produit pas, les entreprises continueront à vaciller peut-être, hélas, jusqu'à l'écroulement final.

MICHEL de PONCINS

BREST - Vue sur le port de commerce

vendredi 25 octobre 2013

Faire la guerre au Mali, ça coûte combien, "Bamakocorico", "Droit du sang" !.



Résidence présidentielle Bamako
http://www.lindependant.fr/  : "La France repart au combat"

Opération militaire « Hydre » au Mali
Le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l'état-major des armées françaises a déclaré :
"Nous avons engagé, avec l'armée malienne et la Minusma (Force de l'ONU au Mali), une opération de grande ampleur au nord et au sud de la boucle du Niger" [...] "est de faire pression sur les mouvements terroristes éventuels pour éviter leur résurgence [...] Cela fait partie de ces opérations qui sont régulièrement menées [...] pour participer à la stabilité du pays" [...] "Nous savons que la totalité des groupes terroristes présents (...) au Mali n'ont pas été éliminés. Et par moments, ils peuvent resurgir alors que nous allons vers les élections législatives".
Le 24 octobre 2013 http://www.lindependant.fr/

Photo Saint RENAN 29
à la Une du journal Le Canard enchaîné, N° 4845 du 6 février 2013.

« Après l'expédition au Mali, un slogan s'impose en France :

Moins de dunes, plus de thunes ! »

« BAMAKOCORICO ! »

« Béni à Tombouctou, sanctifié à Bamako et salué à Paris... Des colonnes du « Figaro , où ses « accents gaulliens » sont encensés, au vice-président américain, Joe Biden, qui loue « son action décisive », le général Hollande sur son chameau (1) 
[ (1) De bonne source, la bête, qui est en fait un dromadaire, est restée au Mali, où elle aurait été rétrocédée à des paysans] est le plus grand, le plus gentil, le plus beau...

Sait-on à combien s'élève, le coût de ces interventions au Mali depuis la décision unilatéralement prise par François Hollande ?. Quelqu'un m'a dit qu'il réduisait sérieusement les effectifs dans l'Armée !.
Amirauté, Musée de la Marine Brest
[...] « M de Bismarck a mis l'Europe et le monde dans cette obligation terrible de paix armée grâce à laquelle tous les peuples sont en train de s'apauvrir jusqu'au jour où il faudra bien en finir par quelque effroyable et gigantesque tuerie.

Sait-on à combien s'élève, de l'autre côté du Rhin et, sans doute aussi de ce côté-ci des Vosges, le prix d'un coup de canon ?.

Il existe en Allemagne des canons en acier de 100 tonnes qui lancent des projectiles de 3250 francs. Le coût de la charge de poudre qui sert à les faire partir est de 950. - ci : 4.200 francs.
Mais ce n'est pas tout.
Il faut tenir compte de l'usure produite : un engin semblable ne peut tirer plus de 93 fois sans se détériorer complètement.Or, un pareil canon vaut 412.000 francs et par suite chaque coup diminue sa valeur de 4.300 fr. De sorte, que, chaque coup tiré arrive au prix net de 8.500 francs.

Si l'on calcule ce que l'on gâche de projectiles dans une bataille, inutilement, grâce à Dieu, le plus souvent, on en arrive à trouver que la guerre moderne est vraiment le plus dispendieux des sports.

Ils reviennent même plus cher que le sport colossale et ruineux pourtant, appelé les Expositions Universelles. M. Léon Lavedan, le père du récent académicien, nous faisait l'autre jour, dans le Correspondant, un relevé des diverses foires décennales qui se sont produites sur notre territoire depuis 1855, date de la première : c'est une statistique un peu terrifiante » [...]. François de NION dans La MODE ILLUSTREE

RTL 7h12 « La France, c'est d'abord le droit du sang »

La Chronique d'Eric Zemmour du 25 octobre 2013 en vidéo : le président de l'UMP, Jean-François Copé, a suscité un tollé en proposant notamment que les enfants de sans-papiers, nés en France, ne bénéficient plus du "droit du sol".
http://www.rtl.fr/emission/la-chronique-d-eric-zemmour/voir/la-france-c-est-d-abord-le-droit-du-sang-7766028621

mercredi 23 octobre 2013


Le courage politique, vice rédhibitoire
Dès qu'il faut aborder la nationalité.
Droit du sang, droit du sol, le droit d'être français
Avant chaque élection, Droite et Gauche plein d'espoir
Font de la surenchère sur le plan des idées
Le strict jus sanguinis, c'est le droit en Allemagne,
En France, le jus soli, principe d'égalité
Ne satisfait personne, filiation en retrait
Depuis mariage pour tous, impose un passe-montagne,
Des oeillères à la gauche, Code civil ravagé.

Communauté de langue, culture interethnique,
Le choix des politiques, perte d'autorité,
L'absence d'une vision claire, trouble la République.
La montée du FN, c'est pour se dédouaner.

Photo Sables d'Olonne
Le droit du sol, l'hypocrisie de Jean François Copé !

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National [Extraits]

«...Au pouvoir entre 2002 et 2012, l’UMP a eu dix ans pour réformer le droit du sol ou pour le supprimer. Elle n’a en a rien fait. Elle attend d’être dans l’opposition, et minoritaire, pour faire une timide proposition, ce qui démontre son manque flagrant de sincérité.
Pire, les annonces de Jean-François Copé, qui interviennent chacun l’aura compris à quelques mois d’une séquence électorale, ont déjà été faites à plusieurs reprises dans son camp, sans aucune suite. On pense à Valéry Giscard d’Estaing en 1991, à la réformette Pasqua de 1993, aux annonces récurrentes sous le quinquennat Sarkozy, en 2010, en 2011 et en 2012 notamment....» lien :
http://t.co/RCJGvNhLP2

Image l'EXPRESS

Florian Philippot sur iTélé | Front National
Un débat intéressant à écouter et à voir
Florian Philippot, Vice-Président du Front National, était l’invité de Léa Salamé dans On ne va pas se mentir sur i>Télé.
ET :
Karim Zeribi EELV
Arnaud Champrenier Trigano, ex PS, directeur de com de J.L. Mélenchon
Arnaud Dassier, secrétaire général adjoint de l'UDI


Le Patriotisme, c'est l'exemple du courage de ce lieutenant de vaisseau qui a été exécuté pour avoir refusé la collaboration avec l'ennemi.

Le lieutenant de vaisseau Honoré d'Estienne d'Orves refusant d'obéir au chef de la flotte française (la «Force X »), l’amiral Godfroy, rallié à Pétain, il décide de faire défection, en expliquant ses motivations dans une lettre adressée à Godfroy : «J’ai été élevé dans le culte de la Patrie [...] je ne puis concevoir l’asservissement actuel de la France. » Condamné à mort en même temps que Maurice Barlier et Yan Doornik, d’Estienne d’Orves, il sera fusillé avec eux le 29 août 1941. Au Mont-Valérien, devant le peloton d’exécution, il déclare au président du tribunal qui l’a condamné : «Monsieur, vous êtes officier allemand. Je suis officier français.
Nous avons fait tous les deux notre devoir. Permettez-moi de vous embrasser.»
Sources 52 Concours National de la Résistance et de la Déportation

lundi 21 octobre 2013

18 mois de présidence Hollande : insultes, provocations, chômage, misère, République humiliée !



La France, notre pays, elle n'est plus gouvernée et, on y entre comme dans un moulin !

Le Front National et le Rassemblement Bleu Marine sont de moins en moins en « odeur de sainteté » chez les UMPS, le Front Républicain moribond.
Et dans les médias.

Vous, nous, les millions de populistes, comme ces élites politico-médiatiques aiment nous baptiser, on ne peut qu'être fier de la conduite du FNRBM. Regardez le pitoyable spectacle offert par le Président Hollande et son gouvernement, sur les immigrés clandestins !. Les pommes de discorde dans les déclarations des porte-parole des partis de la majorité sont inqualifiables !. Les huées des militants PS, les perdants des primaires marseillaises , elles visaient le président Hollande et le premier ministre Ayrault.

Contre le FN-RBM et ses millions de soutiens :

Les propos indignes tenus par Mme Taubira et les ignominies proférées par Thierry Mandon, à eux deux, ils résument la qualité des débats au sein de ces partis de gauche.

Mme Taubira qui a, certes, une grande culture, elle passe son temps à sa constante référence, Aimée Césaire. Ce poète-député, maire, il a passé plus de 55 ans de sa vie en politique, dont un demi-siècle comme député, en usant énormément de la "négritude". Cette référence utilisée, davantage aujourd'hui, elle sert à mettre en ébullition, une population martiniquaise, antillaise, qui souffre comme les autochtones, du chômage et de la misère.

Les médias sont toujours aussi prompt à révéler une information non vérifiée et, ils se plantent. Pourquoi sont-ils, toujours, aussi lent à se renseigner et à se corriger ?. Ils reflètent l'image donnée par le gouvernement de la France et le manque de discernement de son Président. Qui sont donc ses conseillers, des écervelés ?.


samedi 19 octobre 2013

Que reste-t-il, en crédibilité, à ce Gouvernement devant ce gâchis émotionnel exploité par ses alliés politiques, irresponsables ?


La consistance du vide !

Le coeur sur la main avec l'argent des autres !. Trésor public

France, mon pays, depuis quelques jours, tu serais devenue le pays des sanctuaires «sanctuarisés», l'hébergeur de menteurs et de tricheurs. Tu en aurais oubliée tes plus de 15 millions de pauvres, dont 5 millions de chômeurs !. Tes salariés français sont à bout, tes agriculteurs et tes retraités n'arrivent plus à joindre les deux bouts, par amour propre, ils mettent fin à leurs jours !. De quel droit L'ETAT français nous imposerait, au nom de la «sanctuarisation» et de la solidarité», un clandestin, yougoslave, qui ne reste pas en Italie parce que la soupe est meilleure en France ?. Non content de cette situation "confortable" à ses yeux et selon ses déclarations, le RSA et les aides sociales lui suffisent à faire vivre sa famille nombreuse. Pour en arriver là, il a menti, il aurait acheté un faux certificat de mariage, il donne l'impression de faire pression sur sa famille et, il n'a nullement l'envie de travailler. Dans ce cas de figure, si il revenait en France, tu as bien compris que cet exemple de mauvais genre, il fera école !.

Sans liberté de penser, d'imaginer et de s'exprimer, rien ne se produira qui puisse améliorer le sort de l'humanité. Le socialisme est voué à l'échec parce que trop permissif dans les domaines fondamentaux, tels que la morale, le rapport à l'argent, le sexe, le sectarisme. Enfin, chacun a encore le droit de rêver !.

jeudi 17 octobre 2013

Le rapatriement de jeunes élèves expulsés est la goutte d'eau...!. Les millions d'Ayrault...?


Un clin d'oeil aux écolos

Passion de la compassion, par pitié les médias, MM les journalistes, est-ce bien la peine de vous sentir obligés de la monter en épingle, chaque fois qu'une personne, entrée illégalement sur le sol français, elle est raccompagnée dans son propre pays ?.

Léonarda - Khatchik

Expulsions de jeunes élèves ou étudiants de familles entrées clandestinement

Transposition des mots, née sous le sarkozysme
N'avait donc qu'un seul but, diluer la consistance
Des lois et des projets, mesures impopulaires.
Depuis un an et demi, elle touche son paroxysme
Les termes emphatiques atteignent leur pleine croissance.
Dans ce monde d'écolos qui chargent les prolétaires
En taxes, contributions, compteurs intelligents
Plan climat-énergie, à quand les toillettes sèches ?.
La France est bringuebalante depuis un an et demi
Et le gouvernement est donc si impuissant
Devant tous ces élèves, si jeunes et si revêches.
Comprendre leur émotion, dans ces deux cas précis,
C'est tout à fait permis de montrer sa révolte.
Il fallait réagir au drame Lampedusa,
La commisération exprimée publiquement
Aurait accrédité leur manifestation.
Leur av'nir compromis, politique désinvolte,
Sans espoir ni confiance, tout l'monde en conviendra,
La France et les français, ils sont en plein tourment,
Le hollandisme est mort, reste la Constitution.

Zen-fiatlux le 17 octobre 2013


Interview de Florian Philippot, vice-président du FN a visionner.


Image l'EXPRESS





« Au Canada, mentir même sur un point de détail dans ton dossier d'immigration entraine ton expulsion pure et simple.»


 

C'est juste mon avis

"Le gouvernement a présenté mercredi un plan d'aide pour la Bretagne qui traverse une grave crise économique. Jean-Marc Ayrault a notamment annoncé une aide de 15 millions d'euros."

http://www.rtl.fr/emission/c-est-juste-mon-avis/voir/d-ou-viennent-donc-les-15-millions-d-aide-pour-la-bretagne-7765695694

http://zen49.blogspot.com

mardi 15 octobre 2013

Un français sur trois n'a plus les moyens de se soigner !. " l'Assommoir fiscal " et " Brignoles n'est pas la France ", Enfin une bonne nouvelle : Marine Le Pen veut être Présidente.

Dernière minute grave : 
Depuis plus de 20 ans on n'avait jamais assisté à une telle défaillance d'entreprises en France et, Moscovici, Cazeneuve, Hollande sont très optimistes ?. en bas, la suite

"Brignoles n'est pas la France" a dit le premier ministre Ayrault ; ça en dit long sur le sectarisme du PS et de la gauche !. Les prochaines villes gagnées par le FN-RBM ne seront donc plus la France !. La France est déjà coupée en 2, maintenant elle est coupée en 3 !. Merci Mr le 1er ministre, on s'en souviendra. Si l'on prend en compte ce qu'a dit JM Ayrault, Marine Le Pen veut être Présidente, elle est prévenue, la France ne sera plus la France !. Les Français veulent une autre France, ça tombe bien.



Pour celles et ceux qui sont couverts par des MUTUELLES, les couvertures des soins sont laissés libres !.

Vos mutuelles assurances complémentaires sont " trop beaucoup "  chères et , souvent remboursent mal et à la tête du client !.

Un français sur trois négligerait sa santé, faute de moyens !. L'aide médicale gratuite ( + de 500 000 000 € ) est pour les autres !.

« Avec la crise, on se soigne moins

Selon le 7e Baromètre de la santé en Europe, que nous publions en avant-première, un Français sur trois a renoncé à des soins l’an dernier faute d’argent. Les soins dentaires sont les premiers sacrifiés.»

Primaires socialistes à Marseille, l'aventure comique d'un PS en décrépitude !


« A Marseille, la primaire socialiste a tourné vinaigre dimanche. La ministre battue Marie-Arlette Carlotti a dénoncé un système clientéliste, des échanges d'argent et une "organisation paramilitaire". Que s'est-il passé ? » RTL


Carte postale Sté PEC-13240

Ce dimanche treize octobre, le PS à Marseille,
A bien organisé ses élections primaires.
Comme au Gouvernement, dans nos deux Assemblées,
Les citoyens français ont eu droit au spectacle.
Bien mauvaise Cocoe, remake Fillon-Copé,
Honneur à la perdante, la ministre Carlotti,
Qui dénonce publiquement des pratiques socialistes,
Des dizaines de navettes au service des votants,
Avec, à l'intérieur des affiches partisanes,
Incitant à voter pour Sénatrice Ghali.
Un véritable affront pour un François Hollande
Qui avait pris parti pour M-A Carlotti.
Pourtant tout cet été, il avait mis le paquet,
Envoyant en soutien ces ministres de choc
Ayrault, premier ministre, M Valls et Taubira.
Ces dépenses d'énergie se révèlent inutiles
Car, dès le 1er tour, ministre disqualifiée !.

On ne gouverne pas contre le peuple !

A qui la faute ?


Ras-le-bol des critiques non fondées par des supposés journalistes économiques, spécialistes et experts en tout genre, qui n'ont qu'une seule idée en tête : s'accrocher aux effets pervers d'une monnaie unique et à une europe ultra-libérale. Les peuples de la zone euro en crève à petit feu !. Ne soyons pas aveugles, c'est uniquement pour défendre leur pré carré et leurs intérêts à court-terme.

Mon courroux suite à l'émission C' Dans L'air du lundi 14 octobre, des propos impudents ont été proférés !.

Cette autodidacte, Catherine Nay commence à me « courir sur le haricot ». Sortir de l'Euro ne serait pas possible !. [ parce que les membres de la Commission de la mise en service de cette nouvelle monnaie ont privilégié l'Allemagne dans le calcul de la parité : ils ont été très imprudents de ne pas en avoir prévu la disparition et, surtout d'avoir négligé la chute du mur de Berlin, une erreur majeure qui va détruire totalement notre économie française et bousculer nos systèmes sociaux ]. Il est impossible de ne rien faire, sinon c'est la fin des haricots pour la classe moyenne. Sans en apporter une analyse personnelle plausible, cette bachelière [ J'ai un BEPC ] ressasse ce qu'elle entend dans les couloirs des palais de la République, faisant partie de l'Association des journalistes parlementaires. Et, ce n'est pas parce que cette dame-journaliste est membre du siècle [ Les hautes forces vives du microcosme parisien ] que ça lui donne le droit de dénigrer le vice-président du FN, Florian Philippot. Source Wilkipédia et documents divers.


Dernière minute grave :

Depuis plus de 20 ans on n'avait jamais assisté à une telle défaillance d'entreprises en France et, Moscovici, Cazeneuve, Hollande sont très optimistes ?. Ah, j'oubliais leurs emplois CDD aidés à 8 000 ou 5 000 € payés par argent public vont augmenter le déficit de la France !.

«Au troisième trimestre 2013, 12.790 redressements et liquidations judiciaires, soit + 7,5% , ça concerne plus de 90% de PME :

http://fr.slideshare.net/AGENCECONNECTO/altarespanorama-des-dfaillances-dentreprises-en-francet32013

samedi 12 octobre 2013

2014 sera-t-il le remake de 1977, la campagne des municipales est bien ou mal lancée ?.



« Le MoDem angevin a fait le choix de se joindre à la candidature de Christophe Béchu, candidat de l’UMP. » selon Ouest-France et Jean-Luc Rotureau du samedi 12 octobre 2013

A-t-on encore le droit de se tromper deux fois ?

Mon soutien regretté au sieur Antonini
Qui a trahi son monde, usant d'un procédé
Très peu respectueux pour son électorat.
Délaisser la mairie, fuir en catimini,
Conserver ALM, après s'être augmenté,
Angevins oublions ce personnage ingrat !.

Cette même ingratitude, le roi Jean l'a connue
Et pourtant, Jean Monnier, un bougon bâtisseur,
Mais pas de cathédrales, Qui, n'a pas fait d'erreurs ?. 
Successeur de Jean Turc, la faute aux "inconnus"
Ses amis politiques qui voulaient prendre sa place,
En ont eu pour leurs frais, Jean Monnier a gagné.
Cet ancien menuisier, il s'est intéressé
A remettre en état, monuments et ouvrages,
Rénovations de façades, habitations privées,
Le Palais des Congrès, le quartier République,
Projets Saint-Serge 2000 et aussi le Front-de-Maine.
La Place du Ralliement, le tarmac de Marcé
Sont venus contrarier, Angers, la qualité.

A la fin 2007, j'ai ouvert ce blog zen-fiatlux. Je n'y connaissais rien. Merci d'être indulgent pour la présentation.

Sorties de mes archives, vous pourrez constater comme chacun peut changer en bien ou peut-être en moins bien !

FIN 2007 :

Je pensais que le temps des découvertes magiques appartenait au passé ?.

Il est vrai que cette personne avisée peut, logiquement, prétendre faire partie de ces quelques rares guides de génie dont notre ville d'ANGERS a besoin.

Moi, le "donneur de leçon", comme l'a écrit un sympathique anonyme; j'affirme que aucune personne n'a le droit de se croire indispensable, surtout pas moi !.
Joyeuses fêtes de Noël à toutes et tous.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2007/12/je-pensais-le-temps-des-dcouvertes.html

Décembre 2007
Bien que ne voulant pas être dupe de moi-même, pour une fois, j'ai écouté les conversations de mon entourage. Une idée m'a traversé l'esprit. Si on pouvait peser les opinions au lieu de les sonder; on aurait une preuve incontestable en regardant de quel côté penche l'aiguille de la balance !.
En ce moment, les sujets de conversation ne manquent pas avec un Président qui multiplie les déplacements, les activités politiques et personnelles... Ce n'est pas l'ami Bigard qui contredira cette maxime : Tous les chemins mènent à Rome. Pour ceux qui n'ont pas été invités à Louxor, ils pourront toujours se contenter de faire le tour de la place de la Concorde en admirant son Obélisque de Louqsor. Pourquoi ne pas se replonger dans la biographie du Naboléon III, un despote médiocre et sans scrupules aux nombreuses maîtresses, comme le décrivait Victor Hugo ?.


vendredi 14 décembre 2007

L'illusion d'un faux-vrai débauchage !
Comment des personnalités, qui ont, pour certaines, virées plusieurs fois de bord et, pour d'autres, qui se sont opposées frontalement lors de réunions du conseil municipal pendant, parfois 25 ans, vont-elles, comme par enchantement, s'associer pour défendre l'intérêt général de la population angevine ?. Le projet du Tramway décidé à l'unanimité et qui a été critiqué par la suite, en est un bel exemple !. A mon avis, je ne vois que des mains tendues et des propositions d'alliance de vieux ennemis essayant d'oublier ce qu'ils ont voulu et ce qu'ils ont fait, et il s'en faut de peu qu'ils ne s'embrassent depuis que l'UMP, Christophe Béchu les a rassemblés sur sa liste. Je suis très admiratif, monsieur le Président du Conseil général, d'avoir oser réunir cette équipe multicarte aux idéologies tellement différentes !.
Après l'avoir lu sur un blog, proche de Laurent Gérault et de Christophe Béchu,[ lien : qui aurait pensé que la Carpe et le Lapin aurait une suite ?. ]

En mars et juin prochain, on vote...!

jeudi 10 octobre 2013

Des Paroles et des actes sur une chaîne publique, que faut-il en penser ?.N. St Cricq et JF Copé



« Des paroles et des actes », sur une TV publique »
C'est une belle escroquerie de cette chaîne publique
Payée par nos impôts, sans contrôle étatique.

Cette Nathalie Saint Criq m'aura donner l'envie
De soutenir Marine et combattre cette gauche
Elle se croît tout permis, cette journaliste nantie.
Mon bagage est bien mince, le sien est formidable.
Mon père cultivateur doit sourire dans sa tombe
De voir son fils Alain, rire de cette égérie.
Au final, qu'elle est-elle, une femme de gôche,
Journaliste à ses heures, militante véritable,
Agressive, à la moue d'une femme de l'ombre.
Qui voudait bien, c'est sûr, s'inviter à la table.

Exilé canadien, ministre de Chirac,
Condamné, acquitté, et le voilà blanchi !.
La France, bonne mère, pardonne à ses nantis.
Ces rois d'la politique qui se croient le messi,
Pour sauver les français de plus en plus ric-rac.
Soyez juste et honnête, jouer au Tac-au-Tac

SOS monsieur Florian Philippot, la France n'est plus la France

Entendre JF Copé qui se prend pour Sarko
Qui n'a aucun programme pour sortir de l'euro .
A cette chère madame, qui s'en prend à Copé,
Pujadas et sa bande ont choisi l'Alsacienne
Qui a vidé son sac en oubliant Hollande.
C'est bien le président de notre République.
Que fait-il aujourd'hui, pour régler ce problème ?.
Elle oublie, cette dame, son régime social
Que les Français envient avec avidité.
Pauvre France sans mémoire, et bien sûr sans idée


Vous leur faites confiance à tous ces amateurs de cette gauche caviar ?.

Madame la porte-parole, Nadjat-Vallaud-Belkacem, l' économiste hors norme que la France attendait, elle étrangle , les français, ils sont tous à bout de souffle !.. Où sont-ils nos sauveurs, ils seraient donc tous morts ?.


mercredi 9 octobre 2013

Quelques sujets qui fâchent, le reflet des soucis présents et à venir pour le Gouvernement et les français, syndicats...


Il n'y a pas que l'insécurité et le pouvoir d'achat !
Ils sont nombreux les motifs de la discordance entre le peuple et les politiques. Voilà une petite sélection d'avatars qui permet de se forger sa propre opinion :

 

Bousculer l'organisation de la famille et de l'enfant sans en avoir mesuré les conséquences.



Le PS au pouvoir rejette les fautes sur l'UMP et vice versa !

21 000 000 de foyers fiscaux ont reçu leur feuille d'impôt sur le revenu. Ayrault-Hollande-Cazeneuve-Moscovici, remplaçant de Cahuzac, peuvent se vanter du retour de la croissance fiscale



La gauche détesterait-elle la famille au point de remettre en cause le bonus fiscal de 10% accordé aux parents retraités ayant élevés 3 enfants ?. Soit notre président et son premier ministre ignorent que, très souvent, les femmes ont arrêté de travailler à la naissance du 2ème ou 3ème et, qu'elles ont consacré de nombreuses années à l'éducation de leurs enfants, en les aidant à faire leur devoirs, à apprendre leurs leçons, en veillant sur leurs fréquentations. Elles sont déjà pénalisées fortement lors de leur départ à la retraite. Cette décision politique ne pose aucun cas de conscience aux politiques[nantis], aux syndicats et aux journalistes qui déduisent, en plus de leur 10 %, + 7 600 €/an.





« L'enquête qui flingue les syndicats: "Beaucoup d’argent part dans les poches" »

« Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, auteurs du livre "Syndicats, corruption, dérives, trahisons", ont dénoncé mercredi sur BFMTV le fonctionnement actuel des syndicats en France.» BFMTV

http://www.bfmtv.com/societe/syndicats-beaucoup-d-argent-part-poches-personnelles-610326.html

Année 2008, serait-elle l'année de tous les excès en Europe et en France ?
" Le taux de progression des effectifs des agences européennes a progressé de + 41,5 % en 2008 ?. Entre 2004 à 2009 les agences européennes ont vu le nombre de leurs personnels croître de + 160 % "
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2009/11/annee-2008-serait-elle-lannee-de-tous.html

http://zen49.blogspot.com

lundi 7 octobre 2013

"Les Promesses de Campagne", le scandaleux surnombre de parlementaires et de ministres en période de crise !. Le coût de la vie ???


Un débat sur les retraites qui ne passionne pas les parlementaires et encore moins les journalistes !. A quoi servent-ils tous ses nantis de la République ?. Les entreprises écrèment leurs effectifs pour gagner en productivité. Les parlementaires et les ministères embauchent à tour de bras des experts, des conseillers, des spécialistes en tout genre, etc... Pour faire quoi, des études, des rapports, des futures taxes et prélèvements, etc...

Qui a dit : " Mitterrand était un truand immoral qui a conduit la France au déshonneur et à la faillite " ?. Michel Rocard [le Canard enchaîné du 25 novembre 1998]

 
Les différences de prix entre 2001 et 2011 !
 Vous y croyez encore aux chiffres publiés par l'Insee ?.

En 2013, 1kg de Charlotte 1,60 € , le sac de 5 Kg 7,20 € !

Tocqueville Magazine
LE FLASH

LES PROMESSES DE CAMPAGNE

     Voici encore un phénomène bien français dont il faut parler et dont l'analyse va réserver bien des surprises. Ce sont les contre-coups de la campagne électorale de 2012 que nous payons douloureusement à présent

Il ne va pas être question du coût financier, incalculable et qui repose sur de l'argent volé aux citoyens par la force fiscale. Ce coût financier s'envolera de plus en plus car il s'auto-alimente tout seul. L'élection, comme le plus souvent, s'est jouée à la marge et la course à l'argent s'est accélèrée. Les diverses affaires en cours vont peut-être réserver des surprises.

Nous allons analyser les promesses de campagne. Ce fut de part et d'autre un feu d'artifice verbal, le pendant du feu d'artifice financier.  

UN INVENTAIRE IMPOSSIBLE 

    Limitons-nous au candidat Hollande puisque c'est lui qui a gagné le gros lot, mais les remarques seraient les mêmes concernant Sarko son challenger.
Au compteur François Holllande a fait 500 promesses. Voici un rappel très court de quelques-unes d'entre elles.

Suppression des cumuls intolérables et scandaleux, mariage pour tous, arrêt du matraquage fiscal, manipulations pour sauver à n'importe quel prix la retraite par répartition jugée à tort comme seule valable, renforcement de l'Europe avec une gouvernance économique bien affirmée, équilibre du budget, inversion rapide et programmée de la courbe du chômage, loi de type Florange pour maintenir de la sidérurgie en Lorraine, équilibre des comptes de la sécu, retour de la croissance, salut à la compétitivité alors que l'idéologie socialiste la détruit, etc.

LA GRANDE CALAMITE DES PROMESSES

       Bien que moins visibles que les coûts financiers de l'élection déjà signalés, ces promesses forment en tant que telles de vraies calamités. D'abord, le comptage lui-même. Personne ne cache qu'à l’Élysée, voire ailleurs, des fonctionnaires font le comptage. Ils les classent en catégories : promesses tenues, en voie de l'être, abandonnées, etc. Le tout alimente les discours du Président et, le cas échéant, les papiers de la grosse presse si solidaire. S’y ajoute un déluge de lois. Ce n'est pas nouveau, mais la farce ruineuse de ce déluge se trouve renforcée. Bien évidemment, chaque promesse est un engagement de créer une usine à gaz, s'ajoutant aux véritables galaxies que nous connaissons déjà.

COMMENT EXPLIQUER CETTE CALAMITE ?

Le feu d'artifice verbal est rempli de contradictions. Une promesse lançée à la légère annulle l'autre : dire que l'on va stimuler la croissance alors que le matraquage fiscal continue est un non-sens. S'engager sur le chômage en faisant l'apologie des emplois d'avenir est une gentille farce.
Le nombre des ministres est largement en cause. Chacun pour justifier son statut et sa richesse voudra légiférer écrabouillant l'économie au passage. Que dire de la règle absurde de la parité, vraie verrue dans le paysage ?
Les innombrables députés et sénateurs s'agitent aussi pour leur part. La république sondagère n'est pas non plus étrangère à ce mic-mac. Nous sommes en quelque sorte dans un monarchie républicaine et ceux qui la détiennent sont de faux démocrates bien qu'ils s'en défendraient hautement.
MICHEL DE PONCINS 
Le Référendum de 2005 a laissé des traces !
Aujourd'hui, les socialistes, les communistes appellent à l'aide l'électorat, UMP-Centristes, Notre France est bien une République bananière !

Ils sont tous contre Le Pen, ils vont à la soupe comme les autres

On ne gouverne pas un pays contre son peuple !

Escroquerie électorale du XXIème siècle, la France malade de sa confiscation démocratique. Ces 3 derniers mois, ils n'ont rien vu venir !.

http://zen49.blogspot.fr/2013/10/escroquerie-electorale-du-xxieme-siecle.html