vendredi 29 janvier 2016

Attendent-ils une grâce divine pour venir au secours des malheurs du peuple ?.



Charles Péguy en 1907 : « il y a celui qui est derrière le guichet, et celui qui est devant... Là est la grande, la vraie séparation de la France »

Qui gouverne la France, énarques éminents issus de la Promotion Voltaire ?. Ces optimistes panglossiens « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles » ont-ils perdu la raison ?. Attendent-ils une grâce divine pour venir au secours des malheurs du peuple ?.

L'exploitation de l'homme par l'homme avait presque disparu au siècle dernier. Mais voilà que le libéralisme sauvage européen a été revitalisé et entretenu par Bruxelles, Berlin et Düsseldorf. Le syndicalisme français est resté dans ses pantoufles des années 1980. Permanents syndicaux qui se comptent par milliers et qui passent, les trois quart de leur temps, à découvrir Paris ou à vaquer à leurs occupations personnelles. Le pompon revient à l'Éducation Nationale qui alimente des bataillons de permanents syndicaux au service de partis politiques de gauche, principalement !. Ils n'ont plus de légitimité ; ce ne sont pas les partis politiques qui peuvent le dénoncer, ils sont complices et abusent des mêmes recettes !.

Depuis le début de ce siècle, la société Française s'est métamorphosée économiquement en conservant les mêmes méthodes de financement de son système social. Socialisme utopique dans une zone euro où explose le chômage et la misère sociale auxquels viennent s'ajouter l'immigration massive et le terrorisme islamiste. On ne doit pas se voiler la face, la croissance est en panne pour de nombreuses années. Depuis quelques années, la montée du chômage use le secteur privé. Les emplois protégés, fonctionnaires, territoriaux et personnels d'Etat représentent près de 60% de l'ensemble des salariés Français !. Les retraités du secteur privé sont les plus mal lotis. Mode stand-by est la norme pour la France qui a produit de la richesse !.

La France « Liberté Égalité Fraternité » a sombré dans l'Europe de la finance. Tous ces emplois détruits ne seront jamais compensés par le numérique ou autres technologies. La vérité fait mal !.
Alain Février, vendredi 29 janvier 2016

Deuil à la Place Beauvau, crêpe à la boutonnière,
Pour marquer cet instant d'une grande injustice,

mercredi 27 janvier 2016

Voilà qui en dit long sur la désinformation et la soumission des journalistes et médias Français !.


Je vous livre gracieusement ma réflexion sur les personnes chargées de maintenir la cohésion sociale et obtenir la confiance des Français :

Konrad Lorenz a cette excellente définition de la haine :
" La haine rend non seulement aveugle et sourd, mais incroyablement bête "

Une affiche de Marine excite les journalistes.
Europe 1, 7 heure 10, toujours dans la critique,
Distribue son quota de soupçons alarmistes !.
La Justice démissionne, fin de crise politique ?.


Georges Elgozy était un économiste français du siècle dernier. Bien qu'il exerça pendant longtemps la fonction d'inspecteur général de l'économie nationale, il ne portait pas dans son cœur la caste des élites de l'ENA. On lui doit quelques citations puisées dans l'Esprit des mots :

" Egalitarisme : rêve du pauvre, cauchemar du riche "

" Conscience collective : somme des inconsciences individuelles."

" Les gouvernants gouvernent l'Etat ; les technocrates, les gouvernants ; et la vanité les gouverne tous."



Voilà qui en dit long sur la désinformation et la soumission des journalistes et médias Français !.
Faut mieux taper sur le #FN que sur Bruxelles, la très opaque Clearstream, une des plus grandes chambres de compensations entre comptes !.

La Commission européenne commence à craquer

« ...2016, année-charnière pour l’UE ?
L’ancien premier ministre du Luxembourg, où nombre de multinationales cotées ont déplacé leurs sièges pour des raisons fiscales et où est logée l’une des plus grandes chambres mondiales de compensation entre comptes (la très opaque Clearstream), possède-t-il des informations sur l’état financier de l’Union ?...»

" En résumé, j'aimerais avoir un message un peu positif à vous transmettre, je n'en ai pas... Est-ce que deux messages négatifs, ça vous irait " ?.Woody Allen

dimanche 24 janvier 2016

La République romaine meurt de luttes intestines. La République Française, l'Europe l'a mise en ruine.

Les grandes voies romaines elles étaient rectilignes.
Les grandes voix Europe 1 osent la parole maligne.
La République romaine meurt de luttes intestines.
La République Française, l'Europe l'a mise en ruine.

Le Haut-Empire gouverne succède à Jules César.
Second triumvirat de cet Empire romain
Règne sur un siècle d'or. L'invasion des barbares,
Le sac de Rome annonce un Empire byzantins.

La Réforme catholique face au protestantisme
Triomphe de l'Espagne, traité des Pyrénées.
Le monarque Roi-Soleil incarne l'absolutisme,
Révoque l'Édit de Nantes, l'Église doit se plier.

La loi dix-neuf cent cinq sur la laïcité
Connaîtra-t-elle aussi le même sort que l'Édit ?.
Religion islamiste voudrait bien imposer
Ses règles coraniques dans les démocraties.

L'Histoire se répète en France et en Europe.
Ce vingt-et-unième siècle a très mal commencé.
Terrorisme islamique, c'est une menace impropre,
Qui vise juifs et chrétiens, infiltre les immigrés.

Entendre les gémissements de la classe politique
Qui se montre impuissante à combattre ces tueries,
Peuple ne les supporte plus ; il se montre critique.
Seul, le Front National répond à ses soucis.
Alain Février, 25 janvier 2016



« Je veux être un président qui d’abord respecte les Français, qui les considère. Un président qui ne veut pas être président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien. »
[…]
" Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire." François Hollande

jeudi 21 janvier 2016

Le numérique, c'est l'Amérique ! Un miracle socialiste, c'est le copier coller....


Le numérique, c'est l'Amérique !

Nous avons le remède, il s'appelle numérique,
Un miracle socialiste, c'est le copier coller.
Ministres et députés, spécialistes de mimiques,
Étalent dans les médias leur savoir formaté.
Réveillons les vivants, rescapés socialistes,
İmaginez un monde sans aucune contrainte
Qui permettrait de dire vous n'êtes pas racistes.
Un unique message, oser parler sans crainte
Eviter les insultes contre les populistes !.

L'Europe de la défiance dévoile son impuissance.

mardi 19 janvier 2016

Qui vous parlent de morale et si peu de vertu ?. Je vous laisse le soin de choisir vos intrus !

Les oies du Capitole stars au Palais Bourbon
C'est l'égérie des Verts, sirène siliconée,
Qui sera la vedette, Pamela Anderson ?.
Perchoir de l'Hémicycle sera sollicité,
En ce dix-neuf janvier. Assemblée Nationale
Affichera complet. Les députés gourmands,
Amateurs de foie gras feront-ils un scandale ?.
Tartuffe ou Trissotin, qui sera l'intrigant ?.

Dans les difficultés, ne jamais renoncer,
Si l'on veut profiter du plaisir d'être en vie.
Refuser d'écouter des discours formatés,
L'égalité des chances, c'est une supercherie !.
Courir le dernier cri, dépenser sans compter,
C'est le meilleur moyen de se faire du souci.
Députés, sénateurs, ils vous ont endettés.
Ils ont ruiné la France, pris vos économies.

Qui vous parlent de morale et si peu de vertu ?.
Je vous laisse le soin de choisir vos intrus !

Alain Février, mardi 19 janvier 2016.


« Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes.
Ils peuvent se tromper comme les autres hommes ».Pierre Corneille.

dimanche 17 janvier 2016

L'art de plaire, d'émouvoir, peu importe l'histoire Le paraître, l'émotion, c'est l'unique condition,


Débats et tables rondes sur la vie sociétale,
C'est une mise en cause d'échecs organisés
Par des soixante-huitards entrés en politique.
L'interdit d'interdire, prémices d'issue fatale,
D'une société minée par les laisser-aller,
Il a mené la France sur cette voix tragique.
[...]

« L'absence diminue les médiocres passions et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies et allume le feu » Bussy-Rabutin

Si se renier soi-même devient une habitude
Dans la caste politique de l'infâme turpitude,
On ne peut s'étonner du rejet des partis.
Le peuple l'a bien compris, il a été trahi.
Alain Février, dimanche 17 janvier 2016
L'art de plaire, d'émouvoir, peu importe l'histoire
Le paraître, l'émotion, c'est l'unique condition,
Si l'on veut de l'audience, conserver le pouvoir.
Journalistes, politiques, se mettent au diapason.
[...]

vendredi 15 janvier 2016

Le déclin politique dans " on n'est pas couché ". Qui gouverne le pays, Merkel avec Juncker ?.


Archives " On n'est pas couché " 8 janvier 2011
Samedi 17 janvier, on valse chez les Ruquier.
L'invité Manuel Valls fera danser la France.
La promotion d'un livre et sa publicité,
L'occasion est trop belle, c'est devenu tendance !.
Archives 8 janvier 2011

Dans " on n'est pas couché ", émission de télé
Qui est enregistrée avant d'être diffusée ;
Les ciseaux de Laurent cisaillent les passages
Où l'invité Manuel effacent ses dérapages!.
Léa, Yan " Cineman ", ils sont classés à gôche,
Mercredi ont-ils mis Matignon dans la poche ?.

Chef du gouvernement est-il si mal-en-point ?.
Chroniqueurs, ironistes, lui offrent une tribune.
Ils cherchent la polémique qui va faire du foin ?.
Rire sous cape de Ruquier qui tombe de la lune
Rien que pour faire le buzz et créer le scandale.
Quel message restera, une image d'Épinal !.

Le déclin politique s'affirme dans les médias.
Quand un premier Ministre qui n'a plus rien à faire,
Coure les plateaux télés, discuter le bout de gras,
France 2 TV publique fait-elle tout pour lui plaire ?.
Qui gouverne le pays, Merkel avec Juncker,
L'État vassal d'Hollande est prié de se taire !.

Alain Février, jeudi 15 janvier 2016

À nos parlementaires qui sont fashion victim,
Une Europe borderline booster par un challenge,
Dispatche l'anglicisme et trouble nos maximes.
Eurocrates, happy few, votre job est étrange !.

mercredi 13 janvier 2016

A la recherche de la vérité sur la Troisième grande migration et L'identité Française...



« L'identité malheureuse »
[...]
« La bonne conscience nous est interdite mais il y a des limites à la mauvaise conscience. Notre héritage, qui ne fait certes pas de nous des êtres supérieurs, mérite d'être préservé, entretenu et transmis aussi bien aux autochtones qu'aux nouveaux arrivants. Reste à savoir, dans un monde qui remplace l'art de lire par l'interconnexion permanente et qui proscrit l'élitisme culturel au nom de l'égalité, s'il est encore possible d'hériter et de transmettre ». [...]
Alain Finkielkraut


Qui sont-ils ces censeurs et ces libres-penseurs ?.
Veulent-ils nous faire admettre qu'il n'y a rien après.
Serions-nous imposteurs, croire serait un leurre ?.
Les croyances ancestrales n'auraient plus d'intérêt.

Toutes leurs affirmations, simple avis personnel,
Il est très convoité par radios et télés.
Condition exigée, morale conventionnelle,
Soutien pensée unique, c'est le bon invité.

Quand on répand le doute, la suspicion s'installe.
Politiques, humanistes, ils ne sont plus crédibles.
Analyses objectives, ils se renvoient la balle.
Ce troisième millénaire prépare un temps horrible.


Alain Février, lundi 5 octobre 2015


Le défi de la troisième grande migration en Europe
« Les grandes migrations du début du troisième millénaire sont-elles le signe de l’effondrement de notre civilisation où à l’inverse vont-elles lui permettre un rebond salvateur ? » […] Thomas Flichy de La Neuville


Bipolarisation, cancer d'une république,
Ils sèment la discorde et réclament la Concorde.

dimanche 10 janvier 2016

Au vingt et unième siècle, les médias à l'ouvrage Utilisent ces sondages comme véritables gages.

L'identité Française et le Patriotisme
Ont-ils été victimes de stars du mondialisme ?.

Au vingt et unième siècle, gouverner par sondage
İnstituts de mirages choisissent leurs personnages.
Au vingt et unième siècle, les médias à l'ouvrage
Utilisent ces sondages comme véritables gages.

Démocratie malade, République des hommages
De ses décorations pour actes de courage,
C'est une façon d'agir pour cacher ses naufrages.
La France fait table rase du passé, des usages.

Français intoxiqués sont devenus otages
De cupides politiques qui jouissent d'avantages.
Défendre leurs intérêts, c'est devenu l'usage.
Le peuple, lui doit se taire, accepter leurs outrages.

Doctrine matérialisme conditionne notre vie.
Nous sommes sollicités et parfois harcelés
Par des publicités qui troublent nos esprits.
Courir le dernier cri, c'est la fatalité.

Boulimie numérique, on consomme à crédit
Dans une France anémiée et sans planche à billets,
Cette offre surabondante suscite des envies,
Dans cette société qui n'a d'autres intérêts.

Entreprises en faillite, elles déposent leur bilan
Ménages surendettés, ils sont mis sous tutelle.
L'État privé d'argent, croissance de l'endettement,
İl doit s'en référer constamment à Bruxelles !.

Situation intenable pour les plus optimismes,
Eurocrates utopistes, suceurs d'argent public,
Ils se moquent du peuple avec certain cynisme,
La faillite monétaire en langage pragmatique.

Alain Février, dimanche 10 janvier 2016

Ohé, êtes-vous branché ou bien déconnecté ?.
Vite reconnectez-vous, le muezzin a sonné.

jeudi 7 janvier 2016

Manif du dix janvier manquait de sincérité !. Je vous laisse le soin de lire cet historique

L'esprit « Je suis Charlie » une affaire politique,
Entre dessinateurs, règne une mauvaise ambiance.
Je n'étais pas Charlie, refusant les critiques
D'Hidalgo et Lamy et leur intransigeance.
Les victimes méritaient respect et dignité,
Exploiter ce massacre pour raison politique,
Manif du dix janvier manquait de sincérité !.
Je vous laisse le soin de lire cet historique

Alain Février, jeudi 7 janvier 2015

Anne Hidalgo : « Cette une marche républicaine et un rassemblement républicain, donc ne peuvent venir que les partis républicains. Le Front National ne fait pas partie de ces partis qui défendent les valeurs de la République ».


Le pompon revient à « François Lamy qui organise le Rassemblement pour le PS. Les choses sont formelles « Il n'y a pas de place pour une formation politique qui, depuis des années, divise les Français, stigmatise les concitoyens en fonction de leur origine ou de leur religion, on ne se situe pas dans une démarche de rassemblement des Français »
Marine Le Pen : « L'idée lancée par le Président de la République d'une union nationale dont serait exclu un parti qui représente 25% de Français transforme cette union nationale en une vaste escroquerie politicienne. Le FN n'étant pas le bienvenu ».

« Les citoyens de confession musulmane invités »


RTL ce matin chez Yves Calvi, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo avait du mal à ne pas répondre à la question : « Allez-vous redessinner le Prophète » ?......"Plus que toujours", Charlie Hebdo fait du Charlie Hebdo, commente Gérard Biard, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo invité sur RTL jeudi 7 janvier. “C’est plutôt rassurant que les autorités religieuses réagissent face à cela. On ne fait pas forcément une Une pour attendre une réaction, mais pour s’exprimer, réagir à une actualité. Là, on avait envie d’aller au fond des choses, de citer le 'vrai responsable' : la religion, et son instrumentalisation", déclare-t-il. Sources RTL


Dans le journal Ouest-France du jeudi 7 janvier 2015, rubrique : « Un an après les attentats : Charlie, es-tu là ? », L'écrivain-journaliste Denis Robert et l'ex-patron du journal Philippe Val racontent, chacun, l'hebdo dont la rédaction a été massacrée, il y a un an ».

« Mohicans, connaissez-vous Charlie ?». Denis Robert, 303 pages, Julliard, 19,50€
« C'était Charlie », Philippe Val, 212 pages, Grasset, 18€

A consulter : Wikipédia :

Caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten” Wikipédia.
Philippe Val Biographie Wikipédia
« Fin 2015, Denis Robert, des anciens de Charlie Hebdo ou membres de leur famille (Laurent et Jérôme Cavanna, Virginie Vernay, Catherine et Bob Sinet, Francis Kuntz, François Forcadell, Frédéric Thouron, Sylvie Caster, Marie Montant) se liguent contre le livre de Philippe Val C’était Charlie, l'accusant de « révisionnisme » et de contenir « de nombreuses inexactitudes, erreurs et contrevérités » sur l'histoire du journal » Philippe Val Biographie Wikipédia
Philippe Val « C'était Charlie » Riss a senti le besoin de préciser : « CHARLIE est Athée ». http://zen49.blogspot.fr/2016/01/charlie-est-athee-cqfd-tu-peux-dire-des.html

mercredi 6 janvier 2016

Assassinats de toutes les valeurs sociétales, croissance du je-m'-en-fichiste, du je-m'en-foutisme !


Un acte de terrorisme doit être sanctionné,
Une peine d'indignité, déchéance nationale,
Si le Front National disait la vérité
Malgré toute la critique d'une presse vénale !.
Tout lui donne raison au regard du contexte ;
Ces partis politiques, mariés pour un scrutin,
Ne sont plus écoutés. Le FN, un prétexte,
Les partis installés ne pensent qu'à leur destin.

Retraite complémentaire, pillage organisé,
Fusion, concentration, la France, elle doit subir.
Regroupement régional, l'Europe l'a exigé ;
Commission de Bruxelles, il faut lui obéir.
Politiques et médias se montrent bien discrets
Sur leurs obligations d'accepter ce marché.
Nous, esclaves citoyens, notre avis est désuet,
Députés, sénateurs n'ont plus qu'à se coucher.
La Francisque
Du collabo Bousquet au chinonais Rabelais,
Président Mitterrand noyait tous ses méfaits.
Histoire du socialisme, dans sa période sombre,
Refuse de commenter Vichy où il succombe !.
En final, résistant de la toute dernière heure.
Francisque sous Pétain ne lui faisait pas peur !.


Un an s'est écoulé, Charlie s'est repenti !.
Il jette son dévolu sur toutes les religions.
Tous ces béni-oui-oui se sont-ils convertis ?.
Caricature infâme, sorte de flagellation,
Honorer les victimes, ça manque de pudeur.
Cette prose est ridicule, c'est du pipi, caca !.
Ce journal satirique s'entête dans son erreur,
Les meilleurs sont partis vers Jésus ou Allah.

Depuis 40 ans, le Régime de la bipolarision dans la vie politique Française a sclérosé le débat politique. Oublier et mépriser un tiers des Français, cette bipolarisation accrédite un régime de ségrégation systématique des électeurs du FN-RBM !.

L'évocation Charlie, ce symbole galvaudé,
Lire, entendre, les médias parler d'une unité
Quand l'UMP, PS sanctionnent les patriotes,
La Mairie de Paris se comporte en despote.
Le racisme politique contre Front National
Affiche son sectarisme à l'international !.
Un an s'est écoulé, Charlie s'est repenti !.
Il jette son dévolu sur toutes les religions.
Tous ces béni-oui-oui se sont-ils convertis ?.
Caricature infâme, sorte de flagellation,
Honorer les victimes, ça manque de pudeur.
Cette prose est ridicule, c'est du pipi, caca !.
Ce journal satirique s'entête dans son erreur,
Les meilleurs sont partis vers Jésus ou Allah.

Anne Hidalgo : « Cette une marche républicaine et un rassemblement républicain, donc ne peuvent venir que les partis républicains. Le Front National ne fait pas partie de ces partis qui défendent les valeurs de la République ».

Le pompon revient à « François Lamy qui organise le Rassemblement pour le PS. Les choses sont formelles « Il n'y a pas de place pour une formation politique qui, depuis des années, divise les Français, stigmatise les concitoyens en fonction de leur origine ou de leur religion, on ne se situe pas dans une démarche de rassemblement des Français »

Marine Le Pen : « L'idée lancée par le Président de la République d'une union nationale dont serait exclu un parti qui représente 25% de Français transforme cette union nationale en une vaste escroquerie politicienne. Le FN n'étant pas le bienvenu ».« Les citoyens de confession musulmane invités »

« Je ne veux pas que l’extrême droite entre par effraction dans le destin de la France » propos tenus à l'Hôtel de ville de Paris, par le 1er ministre de la France, Manuel Valls !.
http://zen49.blogspot.fr/2015/10/je-ne-veux-pas-que-lextreme-droite.html



« Ubi bene, ibi patria » : Où l'on est bien, là est la Patrie

Sarkozy, Duhamel, Hollande, Minc, Attali,
Conseillers et consorts, autres experts appointés,
Toutes leurs certitudes ont tué l'économie.
La crise, un alibi, pour un peuple déprimé.

Difficile d'avouer leurs échecs répétés,
Ces énarques carriéristes, libéraux vaniteux,
Députés, eurocrates, ils sont désabusés.
Quitter la politique, ils sont trop orgueilleux.

Electrices, électeurs, vous les souffre-douleur,
Vous avez les moyens de vous manifester
Par un bulletin de vote, exprimé votre humeur,
Trop de parlementaires, il faut en supprimer.

Journalistes se déchaînent contre Marine Le Pen,
Ils cherchent la petite bête, le moindre dérapage,
Qui pourraient entacher un FN-RBM.
Médias et Politiques montrent leur vrai visage.

Faut encore plus d'Europe, une fuite en avant,
Leur programme invariable, la régression sociale,
Le chômage de masse et le surendettement,
Ils sont trop favorables aux normes antisociales.

Journalistes pédants, souvent incompétents,
Ont trouvé leur slogan, vanter la compétence.
Elle serait contestée, surtout au Parlement,
Le FN-RBM serait leur récurrence !.

Le peuple n'accepte plus d'avoir été vendu
A une troïka qui est sans foi ni loi.
Allemagne dominante cumule les vertus ;
Exploite les pays d'l'Est, travailleurs aux abois.

Des propos faux-fuyants pour exclure un parti
Et oser claironner l'unité nationale,
Ces journalistes nantis, acteurs de la chienlit,
Tapent sur Marine Le Pen et le Front national.

Alain Février, zen-fiatlux.blogspot.
Le 31 janvier 2015.

dimanche 3 janvier 2016

I, Discours de Pierre Mendès France contre le traité de Rome, 18 janvier 1957



Réfléchir, décider, c'est une chasse gardée.
Citoyen est absent, au sens démocratique,
Constate avec effroi qu'il n'est pas écouté.
Accepter, obéir, au régime despotique,
C'est renier son passé et se sentir rejeté !.
Aux élites corrompus qui parlent de vertu,
Qui ont pillé la France, le peuple va le payer.
L'ignorance des Français fabrique des exclus.

Ces gens qui nous gouvernent, ces partis politiques,
Le premier jour de l'an, ils parlent réélection.
Summum de l'impudence, c'est la gent médiatique.
Elle sème sa zizanie, la défiance, le soupçon !.

Alain Février, dimanche 3 janvier 2016


Discours de Pierre Mendès France contre le traité de Rome

Le 18 janvier 1957 à l’Assemblée nationale, lors du débat sur la ratification du traité de Rome créant le marché commun, Pierre Mendès France intervient contre ce texte, en particulier au nom de la démocratie.

Pierre Mendès France, [ Extrême droite-Radical de gauche, entre autre...], contre le traité de Rome « […] Je le répète, c’est là un aspect du problème sur lequel l’opinion parlementaire et l’opinion publique ne sont peut-être pas suffisamment averties.
Il ne s’agit pas, mes chers collègues, d’un danger lointain. Il s’agit d’une situation qui va être rapidement sensible. […] »

Source : Marché commun européen, dans Journal officiel de la République française. 19 janvier 1957, n° 3, p. 159-166.

Pour lire la suite de ce discours de Pierre Mendès-France, cliquez sur suivant...