lundi 29 février 2016

Emmanuel fasciné par Alain, je n'ai pas encore lu " la bougie du sapeur "


Une lampe à pétrole, lumière sortie du sol,
Symbole d'années frivoles et de la gaudriole,
Ce vingt-neuf février sera-t-il fertile
En annonce loufoque, en découverte futile ?.
Les vingt-neuf février, la bougie du sapeur,
Journal toujours burlesque, un peu provocateur,
Il réjouit ses lecteurs, sujets pleins de saveurs.


Dans un autre registre, cette année bissextile
Est-elle révélatrice de cette question subtile ?.
Un Emmanuel Macron fasciné par Alain,
Tous deux ont cotoyé le milieu Rothschildien.
Carrière d'Alain Poher, elle fut éblouissante,
Celle du ministre Macron sera-t-elle fracassante ?.
Alain Février, lundi 29 février 2016

Octobre deux mille sept, question d'un Sénateur
Sur les bénéficiaires du bouclier fiscal,
Comment peut-on admettre ces énormes erreurs ?.
Réponse d'un ministre qui est un peu bancale .

dimanche 28 février 2016

Liberté entravée, Liberté confisquée Par des minorités, Par des communautés,

Dessin en sciure de bois teintée Iliz-Koz, Plouguerneau 29

Liberté entravée, Liberté confisquée
Par des minorités, Par des communautés,
La vie en société doit être réglementée.
Sans vraie autorité, Liberté est bafouée.

Cette Europe inaudible, voir incompréhensible,
Directives illisibles, parfois elles sont nuisibles ;
Traduites en 28 langues, véritable cauchemar
Juristes et politiques, les recours vont pleuvoir.

BCE, Commission, imposent leurs volontés.
France a vendu son âme et une part de ses biens.
Plus de souveraineté, la France doit se plier
Au diktat de Berlin, aux maîtres d'Outre-Rhin.

Ces partis politiques, ils vous ont tous trahis.
Entendre les esclandres de tous leurs électeurs,
C'est à mourir de rire devant cette révolte.
Voter pour leur bourreau, véritable infamie ;
Hollande ou Sarkozy, Juppé usurpateur,
Ces électeurs déçus, sont-ils des désinvoltes ?.

Soyez donc responsables de votre destinée.
Journalistes et médias, ils vous ont enfumés.
Le soi-disant coupable, c'est le Front National !.
Ils se moquent de vous, n'ont plus aucune morale.
La République Française aux mains des étrangers,
Tous nos morts pour la France, ils les ont oubliés.

République d'insoumis et de communautés,
Elle n'est plus respectée, elle n'est plus écoutée.
Allemagne et Luxembourg sont bien représentés,
La France, un commissaire, ex ministre du budget.
Notre patrie, la France, joue le rôle d'un valet
Qui finance des États qui vivent à son crochet !..

Alain Février, dimanche 28 février 2016.

À force d'avoir trahi la France et les Français, Le désespoir est tel, la bulle va exploser.

vendredi 26 février 2016

Croissance exponentielle de boîte de conseils...Des protestants brûlés, des catholiques pendus,


Croissance exponentielle de boîte de conseils,
Le support de coaching en communication,
Peut-il hypnotiser des clients politiques ?.
Le must Bygmalion de boîtes événementielles
A mis au vu de tous, d'énormes malversations,
Politiques pris au piège de ces coachs cyniques.

Des protestants brûlés, des catholiques pendus,
Nos amis friends anglais l'auraient-ils oubliés ?.
C'est le roi Henri VIII d'Angleterre et d'Irlande
Qui provoqua le schisme à la suite d'un refus
D'annuler son mariage d'une épouse répudiée,
Le pape de l'époque avait fait de l'esclandre !.

L'explosion d'internet, informations viciées
Par ces boîtes de coaching, ces lobbys financiers,
Journalistes, politiques sont les premiers touchés.
Leur éthique dans la poche, prime la cupidité,
Aucune démocratie ne devrait l'accepter !.
Le peuple n'est pas dupe, il est très remonté.

Alain Février, vendredi 26 février 2016

Ô rage ! Ô désespoir ! C'est le soir des déboires.


mercredi 24 février 2016

Lettre ouverte au Père Devert :servir son prochain dès lors que vos actions ne sont pas hors-la-loi !

L'Abbé Pierre tagué
*Père Bernard Devert,

Faut-il vous encenser d'imiter l'Abbé Pierre ?.
La générosité, la charité chrétienne,
Vertus fondamentales, la qualité première
C'est le respect d'autrui, ne pas être sans gêne.
Pleurer le téléphone, quêter dans l'ascenseur,
Importuner des gens qui vous rendent visite ;
Citoyens révoltés, ils vivent avec leur peur.
« Donner c'est recevoir », où est-elle la limite ?.

Agent immobilier, avant d'avoir la foi,
Saint Martin adoré par les bailleurs sociaux,
Votre business social suscite beaucoup d'émoi !.
Vous, le grand humaniste, Vous seriez un héros
Si vos associations étaient moins insouciantes
En matière de bruit et de jouissance paisible.
Déplacer une famille dès qu'elle devient gênante,
Après que leurs voisins en deviennent irascibles.

Humanistes nomadismes quand ils ont réussi,
Est-ce pour se racheter de leurs fautes passées ?.
Le seigneur Jésus-Christ a dit qui m'aime me suit,
Vous n'êtes pas le Messie, j'ai le droit d'en douter.
Vous êtes aux yeux des gens, témoin digne de foi.
Engagement respectable de servir son prochain,
Dès lors que vos actions ne sont pas hors la loi.
Mon Père, je suis chrétien, j'ai le cœur sur la main.

Pouvez-vous m'expliquer ce rejet populiste
Par cette gent politique, par des ecclésiastiques ?.
Entendre des médias, journalistes formatés,
Sans cesse dénigrer un peuple qu'ils ont trompé.
Face au lynchage public, qu'aurait-il dit Jésus ?.
Aurait-il condamner le peuple, les corrompus ?.
L'Église a soutenu les régimes monarchiques,
Père Devert seriez-vous leur caution politique ?.
Alain Février, mercredi 24 février 2016
*[ Association 1901, " Habitat Humanisme "]
Cabane de Brest
Jouissance paisible de son logement, c'était avant !. Le trop plein d'incivilités exaspère les habitants !.http://zen49.blogspot.fr/2016/02/la-jouissance-paisible-de-son-logement.html

dimanche 21 février 2016

21.02.1916, Lundi d'atrocités sur ce champ de bataille, 2008, Les ministres fantômes d'un shadow cabinet


Janvier mille neuf cent seize, naissance de l'impôt
Vingt et un février, Verdun sous la ferraille,
Des obus par milliers blessent et tuent des héros
Lundi d'atrocités sur ce champ de bataille,
Ce début d'un carnage fera sept cent mille morts.
Cent ans ont effacé les témoins rescapés,
Il reste dans les mémoires une horrible boucherie.
De Beaumont à Cumières, 9 sites honorent ces morts.
En trente neuf-quarante cinq, on l'avait oubliée.
Ces poilus de quatorze, ils aimaient leur Patrie.


Les ministres fantômes d'un shadow cabinet
Des espions d'un parti surveillent l'autre parti,
Cette méthode anglaise copiée par le Modem
A montré ses faiblesses, la suite on la connaît,
Ils ont lâché Bayrou pour soutenir Sarkozy,
L'Union Centriste est née, L'UDI, un problème,
J-M Vanlerenberghe rejoint tous ses copains,
Ex barons UDF, des girouettes politiques
Qui donnent l'impression de vouloir satisfaire
Leurs propres intérêts à l'intérêt commun.
Ça ne trompe personne dans la sphère politique.
Ce mouvement démocrate, il a du savoir-faire,
Voter à droite, à gauche, il n'a aucune éthique.
Tous ces parlementaires, ces élus de province,
S'arrogent le pouvoir de critiquer le peuple,
Méprisent les populistes qui sont patriotiques.
Souveraineté perdue n'est pas le fait du prince.
La révolte nationale, elle fait partie des meubles.
À force d'avoir trahi la France et les Français,
Le désespoir est tel, la bulle va exploser.
Exigences d'une Allemagne hautaine et arrogante,
Les salariés Français en ont trop fait les Frais.
Députés, sénateurs, vous êtes discrédités,
Ras-le-bol des soumissions, demande extravagante.
Agitations des peurs pour calmer leurs ardeurs,
Les Français ont compris vos manipulations.
Le vote Front National est passé dans les mœurs.
Médias et politiques ont perdu l'opinion !.
Alain Févier, dimanche 21 février 2016
Partout des mains se tendent, la déchéance humaine
Aux portes des commerces, lieux de cultes, édifices.

jeudi 18 février 2016

Sommes-nous fiers d'être français ?. Les campagnes françaises avaient beaucoup d'allure.

Dans les années cinquante, nos parents, grands-parents
Se sont saignés les veines pour entretenir leurs terres.
Ils avaient un respect pour le travail bien fait.
L'entretien des prairies, les labours dans leurs champs
Avec une paire de bœuf, un brabant d'avant-guerre,
Un attelage en ligne et deux chevaux de trait,
Les campagnes françaises avaient beaucoup d'allure.
Rescapés des stalags, Travail obligatoire,
Courageux paysans, élevés à la dure,
Ils méritent le respect pour toutes ces années noires.


 Le symbole d'une France respectée, voiture officielle du Général de Gaulle

Sommes-nous fiers d'être français ?.

Ces tragédies guerrières qui sèment la terreur,
Mettent la France en péril, attisent les passions.
L'exode de migrants alimente les peurs.
Terroristes réfugiés provoquent des tensions.

Les dirigeants français ont créé le désordre
En Libye, au Mali et au Moyen-Orient,
Souverains Africains affichent leur discorde.
A la recherche d'alliés, France est en isolement.

Début d'explication remonte au Dix-neuvième
L'humoriste Alphonse Karr a défini l'émeute.
Les journaux la déclament, le badaud la parsème.
La police, sur des œufs, intervient sur la meute.


«Quand les journaux disent qu'il y a une émeute quelque part, les bourgeois et les ouvriers vont voir l'émeute, les gendarmes s'y transportent pour la réprimer ; ceux-ci prennent les curieux pour l'émeute et les bousculent, les curieux s'irritent et l'émeute se constitue». Alphonse Karr ( 1808-1890 )


Ah tous ces m'as-tu-vu au Pays de cocagne,
Il se disent vertueux, ces hommes politiques.
Magistrats, avocats, des saints en devenir !.
D'étranges cabinets experts dans le verbiage,
Sont-ils des bâtisseurs de châteaux en Espagne ?.
Journalistes radoteurs, alimentent les critiques
Les couac-couac, les bling-bling, véritable délire.
Le peuple est la victime de tous ces habillages.




Sondages et pourcentages alimentent les clivages.
Naufrages des usages bousculent les paysages.
L'outrage et le chantage perturbent les entourages.
Chômage et gaspillage ne font pas bon ménage.
Mirages d'avantages nourrissent les commérages.
Bonheur sans nuages, il faut tourner la page !.

Où est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes,
Quand sa majorité n'est pas représentée ?.
Où est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes,
Quand leurs votes exprimés ne sont pas respectés !.

Bien que jamais personne n'ait prononcé son nom,
La République Française est aux mains d'arrivistes
Qui accusent les français et les partis de droite
De ne pas accueillir les anges et les démons.
Sont-ils des socialistes ou des capitalistes ?.
La France de l'angélisme prépare sa pierre froide.



Clandestin, réfugié, islamiste radical,
Ils payent des passeurs pour fuir leur pays.
Pratiquer l'amalgame pour justifier ce drame,
Comparer l'arrivée de pieds-noirs, des harkis,
Virés d'Afrique du Nord, de leur pays natal,
Stupidité primaire mériterait un blâme.
Ces Français d'A.F.N. ont soutenu la France,
Ils ont abandonné leur terre et leur maison.
Ils se sont intégrés, surmontant leur souffrance.
Médias et politiques usent de la déraison !.

Hier, le prophète Hollande et le roi du Maroc,
Ont conclu un accord sur formation d'imams.
Seront-ils recrutés au Maghreb ou en France ?.
Socialistes au pouvoir, laïcité en loques,
L'Etat français se couche, pactise avec l'Islam ;
L'identité française se meurt sous influence !.
Français intoxiqués, informations tronquées,
Souvent non vérifiées, par tous ces moutonniers,
Cette désinformation, elle n'est plus acceptable.
Le peuple n'est pas dupe de toute cette mascarade.


Le peuple n'est plus dupe de toute leur manigance.
Tous ces parlementaires ont menti aux Français.
Ils se sont entêtés dans une voie suicidaire.
Les contribuables Français payent leur imprudence ;
Cette pensée unique, ils en ont fait les frais.
Politiques arbitraires, elles ont fait tout pour plaire !.
Alain Février, mercredi 17 février 2016

mardi 16 février 2016

Ça va bouger lundi avait dit l'Élysée, Le discours habituel d'un président usé

Parlement européen
Ça va bouger lundi avait dit l'Élysée,
Le discours habituel d'un président usé.
Ministre et Président le savent pertinemment.
Le Conseil agricole refuse leurs arguments.
La France est condamnée, perte de souveraineté,
À subir, sans broncher, le respect des traités.

Agriculteurs, éleveurs, salariés concernés,
Sans sortir du ghetto où ils vous ont fourré,
Vous serez tous ruinés, les allemands ont gagné.
L'Europe, un paradis pour lobbystes financiers,
Le commun des mortels, c'est lui, le sacrifié.
Nos dirigeants Français sont des illuminés.

Ce mardi, c'est la fête à toutes les Julienne.
L'une chère à mon cœur, ma mère très dévouée,
Avec ses petits moyens, nous a très bien élevé,
Dans une petite ferme, tradition à l'ancienne.
Le peuple est étrangé à toutes ces impostures.
Nous sommes les victimes de leur désinvolture.

Machination stupide qui conduit au suicide.
Objectif réussi pour requins financiers,
Nuisant abusivement, comportements stupides,
Dictent à la Commission les envies des marchés.
İls sont seul maître à bord, les États sont soumis
Aux lobbystes bruxellois, à la monnaie unique.
La France est isolée, fabrique des insoumis,
İls sont désespérés face à cette gent cynique.
Seules issues de secours, combattre sans merci
Assemblée et Sénat qui nous ont tous trahi.
Toujours jouer sur la peur, tant ils sont démunis.
İls ne sont plus crédibles, les médias ont menti.
Organisons nos vies, virons tous ces bandits
Notre avenir, ils s'en foutent, soyons tous réunis.


Alain Février, mardi 16 février 2016

Ils s'arrachent les cheveux sur cette immigration
Bon dieu, ouvrez les yeux, consulter Eurostat,
Les chiffres sont édifiants sur les populations
L'évolution varie, vous en faites le constat

dimanche 14 février 2016

Tout s'achète, sauf l'amour qui fait tourner les têtes,


Aux amoureux d'un soir, d'un moment, d'une vie,
Je vous souhaite une bonne fête et un bon appétit.

La société Française vit dans l'émotionnelle,
Les médias, internet, s'emparent de cette fête.
Business Saint Valentin, pour eux, c'est essentiel.
Tout s'achète, sauf l'amour qui fait tourner les têtes,
Un sentiment profond, une force intérieure,
Ça ne s'explique pas, c'est de l'irrationnel.
Dans l'espace virtuel, l'écran d'un monde meilleur,
İl projette nos vies au-delà du réel.

Aimer sincèrement les gens qui vous entourent,
Apprécier pleinement la joie qu'ils vous procurent,
L'essentiel dans la vie, c'est de l'avoir compris.
Laissez donc aux nantis, la joie d'être trahis !.

Alain Février, Dimanche 14 février 2016


Ohé, êtes-vous branché ou bien déconnecté ?.
« Nos idées morales et métaphysiques dépendent de l'état de notre organisme. » Denis Diderot.
Au sommet de l'État, on se moque des Français !. Ministère de l'égalité réelle sous-entendrait qu'avant l'égalité était virtuelle !. http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/02/tragedie-historique-au-sommet-de-letat.html

jeudi 11 février 2016

Tragédie historique au sommet de l'État, Pertharite, la meilleure tragédie de Corneille,



Tragédie historique au sommet de l'État,
Pertharite, la meilleure tragédie de Corneille,
Un accueil très froid, amateur d'opéra,

Quinze années ont passé, ce fut une merveille !.

Premier ministre viré, le voilà repêché,
Les frondeurs repentis sont secrétaires d'État.
Virés d'une entreprise, ils sont réintégrés.
Vous comprenez pourquoi la France aime le caca.

Le peuple est sacrifié pour entretenir une Cour de politiques et de Hauts fonctionnaires. A Bruxelles, à Strasbourg, les eurocrates se gavent... jusqu'à quand... la prochaine guerre ? 

La France des politiques, bercail de fonctionnaires,
Qui rassemble les castes des ennemis du peuple.
Beaucoup trop de ministres, de secrétaires d'Etat,
Beaucoup trop de sangsues, d'attachés, conseillers,
Trop de parlementaires, députés, sénateurs,
Trop de planques obsolètes pour de Hauts fonctionnaires,
Beaucoup d'Institutions utiles comme garde-meubles,
Beaucoup de tours d'ivoire, de refuges d'apostats,
Trop d'élus provinciaux, d'expertises enterrées
Dans ces couches politiques, ils ont leurs détracteurs. 
Parlementaires unis au Congrès de Versailles
Terroristes déchus pour les binationaux,
Mais la règle a changé, elle provoque la pagaille.
Tout le monde est concerné, même les nationaux.

mercredi 10 février 2016

Binationaux-Nationaux : Déchéance de la Nationalité Française !, tous dans le même sac !. Agriculteurs : solidaires.

 Bras de La Loire vers Béhuard
Vous les agriculteurs, nous les consommateurs,
Nous sommes les victimes d'une crise alimentaire
Qui nourrit en premier tous les spéculateurs,
Tous les transformateurs et leurs intermédiaires.


Aimer sincèrement les gens qui vous entourent,
Apprécier pleinement la joie qu'ils vous procurent,
L'essentiel dans la vie, c'est de l'avoir compris.
Laissez donc aux nantis, la joie d'être trahis !.


Ils ne vous ont pas dit qu'ils vous auraient tout pris.
La Fondation Schuman, la Commission Juncker,
La Cour Européenne, les lobbys bruxellois,
Ces eurocrates nantis méprisent tous les avis.
Ces drôles de gentlemans vous mènent vers l'enfer.
Médias et politiques affichent leur mauvaise foi !.

Démocratie en bouche quand le soleil se couche ;
Et dès le lendemain se disent républicains.
Ils entrent en politique pour se faire plein de fric.
Si vous prenez la mouche, vous citoyen de souche,
Vous seriez un coquin, voire même un assassin.
Ce système bipolaire a tué les politiques.

Parlement Européen Bruxelles

Chateaubriand [ III, 86 ] dit :
« Les causes des événements qu'Hérodote avait cherchées chez les dieux, Thucydide dans les constitutions politiques, Xénophon dans le morale, Tite-Live dans ces diverses causes réunies, Tacites les vit dans la méchanceté du cœur humain »


Déchéance de la Nationalité Française !
10 février 2016,
Ce matin sur RTL, Luc Chatel @lesrépublicains affirmait qu'il va voter la déchéance des nationaux et des binationaux
Ce matin sur Europe1, un proche de Juppé affirmait le contraire !.


Touchez pas à notre Constitution, Nicolas Sarkozy l'a déjà modifié en 2008. François Hollande, en décembre 2015, lui aussi à Versailles, il s'était engagé à la Déchéance de Nationalité pour les binationaux !.

lundi 8 février 2016

Presse Ponce-Pilate qui passe son temps à salir et à discréditer le seul parti qui défend le peuple Français !



Politiques irresponsables, Presse Ponce-Pilate qui passe son temps à salir et à discréditer le seul parti qui défend le peuple Français !. Après avoir déversé leur tonne d'insanités sur le @FN républicain, ces journaleux osent, sans aucune pudeur, parler d'un plafond de verres !. Mot inventé qui est repris à l'unisson par les partis politiques installés. Ils sont plus préoccupés à sauver leur pré carré qu'à défendre les intérêts de leurs concitoyens !.

Malgré ces coalitions médiatiques, UMPS, Socialistes-Les Républicains, la progression du @FN patriote et républicain est constante !. Le peuple n'est plus dupe de leurs supercheries.

Il est bien terminé le temps du mépris et des magouilles politiciennes entre partis politiques « blanc bonnet ou bonnet blanc ». Cette caste médiatico-politiques n'avance plus que sur un plancher de verres qui risque d'exploser lors des prochains scrutins. Journalistes, politiques, ils ont beau s'échiner à balancer leur propagande haineuse et, fausser l'esprit des citoyennes et des citoyens, le peuple reprend la main.
Alain Février, le 8 février 2016.

Pensent et votent pour nous, principe fondamental
Pour des gouvernements et pour les parlements,
Ils se sont enfermés dans une bulle infernale.
Ils ont laissé les clefs à une bande de brigands !.



« Nos idées morales et métaphysiques dépendent de l'état de notre organisme. » Denis Diderot.